• tements, «inquiétude» de l’Algérie Saida Neghza (CGEA) au sujet de l’investissement: « Ce projet de loi vient insuffler une nouvelle dynamique » Conseil des ministres: Une nouvelle loi pour

    Après une longue carrière devant la caméra et les planches du théâtre, le comédien et metteur en scène Ahmed Benaissa est décédé vendredi à l’âge de 78 ans, annonce sa famille. L’artiste est décédé en France,  en se rendant au festival de Cannes, suite à une maladie qui l’a frappé depuis peu.

    Par Abla Selles

    Les artistes, ses amis, les gens qui l’ont connu et les fans sont très attristés par cette nouvelle et ont envoyé des messages de condoléances à la famille artistique et à sa petite famille. « C’est avec une grande tristesse que j’ai appris ce matin la mort de l’un des plus grand comédien algérien Ahmed Benaissa. C’était un ami, un frère et comme moi un amoureux du cinéma et du théâtre. Il était là toujours présent pour encourager les jeunes et les moins jeunes dans leur carrière. Il était présent dans tous les festivals et les rendez-vous cinéma. Sa carrière est exemplaire et non égalable. » Écrit Salim Aggar sur sa page facebook. « Ahmed Benaissa, l’un de mes plus proches amis de l’univers du théâtre et du cinéma, nous a quittés. Il faut que je me rende à la pénible évidence que plus jamais je ne le verrai devant moi, ni n’entendrai sa belle voix, ni ne me ferai envelopper de son amical regard. Mon ami Ahmed aimait trop la vie et la vie n’a pas supporté cet excès d’amour… Paix à ton âme, «La tempête»… » écrit son ami le journaliste et écrivain Nadjib Stambouli. « Ç’est avec une grande tristesse  que j’ai appris le décès de mon grand frère et maître Ahmed benaissa le doyen du théâtre et du cinéma Algérien un grand comédien et metteur en scène hors pair j’ai eu la grande chance et l’honneur de travailler avec lui et c’était un ami très proche je n’oublierai jamais ses conseils et orientations qu’il m’a donnés durant plus de 25 ans. Sa mort est une grande perte pour l’art algérien», écrit Zemouri Samir.

    Très proche des jeunes comédiens, Ahmed Benaissa les encourage et accompagne dans leur carrière avec grand plaisir.  D’ailleurs, il avait initié, conduit et mis en scène le projet «Nedjma», rapprochant de jeunes comédiens amateurs du texte de Kateb Yacine et offrant à l’art algérien une dizaine de nouvelles figures montantes.

    Né en 1944 à Nedroma, Ahmed Benaïssa a eu une des carrières les plus riches du théâtre et du cinéma algériens. Il débute sa carrière au cinéma en 1971 et interprétera des rôles dans de très nombreuses productions, collaborant avec des réalisateurs comme Benamar Bakhti , Merzak Allouache, Djamila Sahraoui, Ahmed Rachedi ou encore Rachid Bouchareb.

    Comédien reconnu pour son talent exceptionnel, il avait mené de nombreux projets sur les planches du théâtre à Alger et à Oran côtoyant les plus grandes figures du 4e Art algérien. Ahmed Benaissa avait également dirigé le théâtre régional de Sidi Bel Abbes en 1995, dans les conditions difficiles de la décennie de violence qu’à connu le pays.

    L’acteur apparaissait très régulièrement dans des productions pour les télévisions algériennes et françaises.

    A.S

    « Le néo-réalisme dans le cinéma mondialournées nationales du court métrage à Saïda: Plus de vingt cinéastes au rendez-vous »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :