• Biyouna, pas facile d'être une femme libérée!

    «Pute, bouffonne, hmara (bourrique), kahba (pute), vieille connasse, la honte de l’Algérie, racaille, fille de harki…» sont les qualificatifs qui ont été utilisés sur les réseaux sociaux pour parler de Biyouna, après son passage dans l'émission On n'est pas couché le 14 janvier chaîne de télévision France 2.  

    «Postée sur les réseaux Youtube et Facebook, la vidéo de son intervention chez Laurent Ruquier déclenche une avalanche de réactions. Grande gueule, grande voix et grande picoleuse? Pute pour les uns, grande dame pour les autres, Biyouna ne laisse personne indifférent» rapporte Dernières Nouvelles d'Algérie.

    De son vrai nom Baya Bouzar, Biyouna est l'une des plus grandes comédiennes algériennes installée à Paris. Elle a notamment joué dans le dernier film de Radu Mihaileanu, La Source des femmes, où les femmes du film se battent contre une société machiste. Venue faire la promotion de son dernier spectacle, Biyouna, au théâtre Marigny à Paris du 24 janvier au 31 mars 2012, la comédienne est apparue vraisemblablement ivre sur le plateau d'On n'est pas couché, et tenant des propos quelques peu confus.

    Interrogée sur les personnes qu'elles dérangent en Algérie, Biyouna rétorque à Laurent Ruquier, le présentateur de l'émission:

    «Le peuple algérien m'adore. Je dérange quelques personnes haut placées, mais je suis très respectée par les religieux malgré qu’ils connaissent ma sincérité, ces musulmans là, ils veulent des gens sincères... Alors, ils m’adorent. Ceux que je dérange, et on le sait très bien ceux que je dérange, c’est les gens que je dérange…»

    «Du Biyouna tout craché, avec quelques verres en plus», commente Dernières Nouvelles d'Algérie. Le site Internet explique ensuite que nombre d'artistes avant elle, comme le chanteur français Serge Gainsbourg ou l'écrivain américain Charles Bukoswki, ont déjà fait parler d'eux pour leurs frasques sur les plateaux télé. Sauf que, pour le quotidien algérien, Biyouna ne peut pas se le permettre:  

    «Biyouna, 60 ans, est une femme, une Algérienne, musulmane, mère de 4 enfants… Quand elle est invitée sur un plateau de télé, il faut qu’elle soit sobre, correcte, digne. Il faut qu’elle représente l’Algérie, ses hommes, ses femmes, ses dirigeants, sa religion, ses artistes... Il ne fallait donc pas qu’elle débarque chez Ruquier un verre dans le nez.»

    Un article qui n'a pas plus à Biyouna, qu'elle a repris elle-même sur son compte Twitter et à quoi elle a répondu:

    Sur le réseau social, nombre de messages de soutien lui sont adressés: «Ignore-les, ces imbéciles extrêmistes!», «Continue d'emmerder, de choquer.»

    «Biyouna mérite-t-elle autant d’injures et d’anathèmes?! s'interroge tout de même Dernières Nouvelles d'Algérie. Assurément non! Biyouna est une femme libre, une artiste, une saltimbanque, une gouailleuse qui assume tous ces statuts à la fois. Elle n’a jamais prétendu représenter l’Algérie, les Algériens, pas plus que la femme algérienne.» 

    Cette polémique autour de Biyouna reflète-t-elle les craintes d'une radicalisation de la société dans les pays arabes avec les récentes victoires des partis islamistes en Tunisie et en Egypte?


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Cinéma. Depardieu n’est pas le bienvenu à Alger


    Publié le 06/09/2018 - 13:26

    Gérard Depardieu, le 25 juin 2018. PHOTO / BELGA / THIERRY ROGE / AFP.

    Gérard Depardieu est actuellement en tournage pour un film historique en Algérie. Le choix de la star française pour un rôle principal provoque une vive polémique largement relayée sur les réseaux sociaux. 

    .

    Go !
     
     

    “Cela va dans tous les sens. L’interprétation par Gérard Depardieu du rôle de Hussein Dey [dernier souverain, à la fin du XIXe siècle, de la régence d’Alger intégrée à l’Empire ottoman] dans le film que réalise l’Iranien Jamal Shoorjeh est fortement critiquée”, relèveTSA-Algérie. L’arrivée de la star du cinéma français à Alger pour le tournage du film a été annoncée le 31 août par la productrice Samira Hadj Djilani sur sa page Facebook.

    “Réalisé par l’iranien Jamal Shoorjeh, connu par ses films historiques, Ahmed Bey, qui retrace la vie et le parcours du dernier bey de Constantine [dignitaire qui dirigea la ville sous la régence d’Alger] d’après un scénario de Rabah Drif, est déjà en tournage”précise le site algérien. Au début d’août, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a donné le coup d’envoi au Centre algérien du développement du cinéma (CADC), qui produit le film. Mais le casting n’est pas du goût des Algériens.

     

    Un acteur français visé par une plainte pour viol

    ‘Depardieu à Alger. Il n’y a pas un Algérien pour jouer Dey Hussein ? Scandale artistique’, écrit Tawfiq Belfadel, jeune écrivain et chroniqueur algérien, sur son compte Facebook.‘N’avez-vous pas dit qu’il fallait encourager la production locale, le comédien local ?’ s’interroge Hocine Cherroud. Le comédien Rachid Bengoudifa se plaint d’avoir été supprimé du casting après avoir été contacté par les producteurs du film Ahmed Bey. ‘Je n’ai pas compris qui a choisi les acteurs’, s’étonne-t-il, disant n’être pas contre l’engagement d’un comédien étranger. ‘Vous avez tourné le dos aux acteurs algériens. Beaucoup d’entre eux ont fait leur preuve dans des films en Europe. Quelles sont vos motivations pour un tel choix ?’ s’interroge, de son côté, Waheb Benarab”, relate TSA-Algérie.

    Ainsi, le fait d’avoir recours à un acteur français n’est pas pour plaire. Qui plus est un acteur français récemment visé par une plainte pour viol, comme le pointe la page Facebook Algérie aujourd’hui suivie par quelque 700 000 abonnés : “Les responsables de la culture en Algérie n’ont pas trouvé mieux que d’offrir le rôle de Dey Hussein à l’acteur français controversé Gérard Depardieu qui est au cœur de beaucoup de scandales en France.” “Parmi ‘les scandales’ évoqués, l’affaire de l’agression sexuelle, portée devant un tribunal à Paris, par une comédienne française contre Depardieu, comme le souligne un internaute indigné que le rôle de Hussein Dey soit confié à ‘un criminel accusé de viol’ en France”, rapporte TSA-Algérie.

    Un comédien qui soutient Israël

    Le site algérien poursuit en relatant des commentaires qui dénoncent les liens d’amitié qu’entretient Gérard Depardieu avec Israël. “‘L’argent du peuple algérien est offert à un ami d’Israël… Il s’agit d’un lobby dangereux en Algérie. Depardieu est un grand partisan d’Israël. Je pense qu’il appartient aux députés et au ministère des Moudjahidine [les combattants pendant la révolution algérienne] de bouger pour arrêter cette dérive’, conseille le journaliste Mohamed AllalOffusqué, Abdelali Mezghiche, journaliste à l’ENTV, qualifie d’inacceptable [le fait] de confier le rôle de Hussein Dey à un comédien ‘qui soutient l’entité sioniste. Les hommes libres de ce pays ne vont pas se taire’, menace-t-il.”

    La productrice Samira Hadj Djilani a tenu pour sa part à assumer son choix, souligne TSA-Algérie, qui cite ses déclarations faites au quotidien Echorouk : “Je n’ai pas besoin de leçon de patriotisme. Je fais partie d’une famille qui a donné 15 martyrs pour ce pays.” “Selon elle, 80 % des techniciens du film Ahmed Bey sont algériens. À TSA, Samira Hadj Djilani a précisé que la présence de Gérard Depardieu a apporté beaucoup de visibilité au tournage du film. Le choix du comédien français a été fait depuis six mois, selon elle. ‘Je suis en train de travailler et j’assume mes choix. Je n’ai de compte à rendre à personne sauf à ceux avec qui j’ai signé le contrat, c’est-à-dire le ministère de la Culture’”. Pour le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, “actuellement, on cherche toujours à donner une audience internationale à un film ‘en choisissant un réalisateur, un scénariste ou un comédien connu’”.

    Fayçal Métaoui

    votre commentaire
  •  

    <header class="post-header" style="overflow: hidden; padding: 15px; color: rgb(51, 51, 51); font-family: 'Helvetica Neue', Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 20px;"> </header>

     

    « LA MARCHE », DE NABIL BEN YADIR

     

    En 1983, dans une France en proie à l’intolérance et aux actes de violence raciale, trois jeunes adolescents et le curé des Minguettes lancent une grande marche pacifique pour l’égalité et contre le racisme, de plus de 1000 km entre Marseille et Paris. Malgré les difficultés et les résistances rencontrées, leur mouvement va faire naître un véritable élan d’espoir à la manière de Gandhi et Martin Luther King. Ils uniront à leur arrivée plus de 100 000 personnes venues de tous horizons, et donneront à la France son nouveau visage. Teaser du film La Marche qui sera en salles le 27 Novembre.


    votre commentaire
  • Vendredi 11 octobre 2013

    Vendredi 18 octobre 2013

    Vendredi 25 octobre 2013

    • La Vie d'Adèle - Chapitre 1 et 2

      La Vie d'Adèle - Chapitre 1 et 2

      À 15 ans, Adèle a deux certitudes : elle est une fille, et une fille, ça sort avec des garçons. Le jour où elle aperçoit le bleu...

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      1 2 3 4 5
    • Amsterdam

      Amsterdam

      Dans une petite ville forestière comme tant d'autres, trois amis d'enfance décident de se payer une fin de semaine de rêve. En...

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • Capitaine Phillips

      Capitaine Phillips

      En 2009, le MV Maersk Alabama est pris d'assaut en pleine mer par des rebelles somaliens. Il s'agit du premier cas de piratage...

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • Machete tue

      Machete tue

      Un ex-agent de la police fédérale mexicaine reçoit du président des États-Unis l'ordre de mettre en échec le projet d'un...

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • Romeo & Juliet

      Romeo & Juliet

       

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • Watermark

      Watermark

       

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • 12 Years a Slave

      12 Years a Slave

       

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • L' Autre Maison

      L' Autre Maison

      Un apprenti pilote de brousse tente de convaincre son frère aîné, un photographe de guerre réputé, de rentrer à la maison pour...

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      1 2 3 4 5
    • Carrie

      Carrie

      Une nouvelle vision du classique de l'horreur concernant Carrie White (Chloë Grace Moretz), une jeune fille timide rejetée par...

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      1 2 3 4 5
    • The Fifth Estate

      The Fifth Estate

       

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • Seul en mer

      Seul en mer

      Alors qu'un homme sans nom navigue en solitaire sur l'océan Indien, un conteneur flottant à la dérive percute son yacht qui...

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      1 2 3 4 5
    • Thanks For Sharing

      Thanks For Sharing

       

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • Le Tombeau

      Le Tombeau

      Une sommité dans le monde de la sécurité accepte d'effectuer une dernière mission, laquelle consiste à pénétrer par effraction...

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • Les Beaux Jours

      Les Beaux Jours

      Des beaux jours ? Caroline, fraîchement retraitée, n'a que ça devant elle : du temps libre et encore du temps libre. La belle vie...

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • Le Conseilller

      Le Conseilller

       

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • Dead Man Talking

      Dead Man Talking

      20 h. Un couloir de la mort quelque part. William Lamers, dernier détenu d'une prison désaffectée, est condamné au Poison pour...

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • Escape From Tomorrow

      Escape From Tomorrow

       

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • Jackass présente - Vilain Grand-père

      Jackass présente - Vilain...

      Dans le film « Jackass présente: Vilain Grand-père », version française de « Jackass Presents: Bad Grandpa », Irving Zisman, un...

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • The Summit

      The Summit

       

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

    • Triptyque

      Triptyque

      Triptyque est une fresque urbaine contemporaine qui raconte l'histoire de Michelle, libraire schizophrène, Marie, chanteuse et...

      COTE LA PRESSE

      NON COTÉ

      VOTRE COTE

      NON COTÉ

       

    votre commentaire