• LES FILMS HISTORIQUES : RÉALISME HISTORIQUE ?


         LES FILMS HISTORIQUES : RÉALISME HISTORIQUE ?




       Vocabulaire

         Un film historique : Epic film Se documenter : to document yourself
         L'histoire : History/Story Se renseigner : to get information
         La vérité : the truth Reconstituer : to reconstitute
         Recréer l'illusion : to recreate the illusion Dépayser : to put in a different surrounding
         Une contre-vérité : the counter-truth Un anachronisme : anachronism

     



    Si les moyens de transports actuels nous permettent de voyager dans l'espace, les films historiques, eux, permettent aux spectateurs de voyager dans le temps. Les films ont l'avantage d'être plus visuels que les livres et plus animés/vivants que les peintures, dessins et photos. Ils permettent de donner vie au passé ...

    On peut toutefois se demander si ces représentations historiques sont réellement des reconstitutions fidèles de ces périodes de l'histoire plus ou moins lointaines. Et y a-t-il toujours un véritable souci de respecter la vérité historique ?

    Vouloir reconstituer une période de l'histoire coûte cher, très cher. Rester fidèle nécessite de l'être non seulement au niveau des faits historiques mais aussi au niveau des costumes, des accessoires, des décors, de l'architecture, de la langue, des coutumes de l'époque, etc. Le budget nécessaire pour la préparation et la reconstitution d'un film historique est donc énorme. La considération financière est incontournable.



    Par ailleurs, sommes-nous toujours suffisamment bien documentés pour pouvoir montrer le passé tel qu'il était ? Dans certains cas, n'est-il pas nécessaire de réinventer le passé faute d'informations? Certains anachronismes sont aussi parfois visibles, qu'ils soient volontaires ou involontaires. Par exemple, dans le film "La Terre des pharaons", on peut voir des chameaux alors que ceux-ci n'ont été apportés en Egypte que bien plus tard.

    Et quel est l'objectif du film ? Le film est-il un film historique ou une histoire sur fond historique? Est-ce un vrai témoignage du passé ou est-ce seulement un contexte différent pour dépayser le spectateur? Il existe en effet de nombreux films où le fond historique n'est qu'une source supplémentaire de divertissement qui permet au spectateur de laisser libre court à son imagination. Tel est le cas, entre autres, des péplums, des films de cape et d'épée ("Les Trois mousquetaires", "Robin des Bois", "Fanfan la tulipe") et des parodies historiques ("La Grande vadrouille", "Astérix et Obélix contre Jules César"). Ils est également important de mentionner les films de propagande. Le roman, le "Juif Süss" a été porté à l'écran pour défendre les thèses antisémites (version de l'allemand Veit Harlan en 1940) ou les dénoncer (par Lothar Mendes, juif allemand et Michael Balcon, juif anglais en 1934).


    Enfin, derrière les considérations financières, techniques, historiques et politiques il y a également toute la subjectivité du réalisateur et son interprétation de l'histoire, le message qu'il désire transmettre ... Par exemple, il existe plus d'une vingtaine de films sur Jeanne d'Arc qui sont loin de s'accorder sur la personnalité de la jeune fille et la source de son inspiration. Laquelle croire ?

    Enfin, chaque pays s'intéresse bien sûr en priorité à son histoire nationale mais certaines périodes de l'histoire sont particulièrement représentées au cinéma, d'autres, moins intéressantes, sensationelles ou peut-être trop douloureuses sont beaucoup moins filmées. La période de l'histoire francaise la plus portée à l'écran est celle de la révolution française, et celle de la guerre de sécession aux Etats-Unis.


                



         - Annexe 1 - 

         Jeanne D'arc au cinéma

         
         1898 : Jeanne d'Arc de Georges Hatot. France      
         1900 : Jeanne d'Arc de Georges Méliès France      
         1900 : Vie de Jeanne d'Arc de Mario Caserini. Italie      
         1905 : Jeanne d'Arc au bûcher de Mario Caserini. France      
         1908 : Jeanne d'Arc de Albert Capellani. France      
         1909 : Béatification de Jeanne d'Arc de Mario Caserini. Italie      
         1909 : Béatification de Jeanne d'Arc au bûcher de Mario Caserini. Italie      
         1916 : Joan the Woman de Cecil B. de Mille. États-Unis      
         1921 : Sheltered Daughters de Cecil B. de Mille. États-Unis      
         1928 : La Passion de Jeanne d'Arc de Carl Theodor Dreyer. France      
         1935 : Das Mädchen Johanna de Gustav Ucicky. Allemagne      
         1948 : Joan of Arc de Victor Fleming. États-Unis      
         1954 : Giovanna d'Arco al Rogo de Roberto Rosselini. Italie-France      
         1954 : Destinées de Jean Delannoy. France      
         1957 : Saint Joan de Otto Preminger. États-Unis      
         1957 : L'histoire de l'humanité de Irwin Allen.      
         1961 : Jeanne au Vitrail de Claude Antoine. France      
         1962 : Le procès de Jeanne d'Arc de Robert Bresson. France      
         1967 : Joan of Arc de Piero Heliczer. États-Unis      
         1970 : Le Début de Gleb Panfilow. URSS      
         1977 : Saint Joan de Stephen Rumbelow. Grande-Bretagne      
         1990 : Le Pouvoir de l'innocence de Pierre Badel. France      
         1992 : Linda/Les and Annie Sprinkle de Annie Sprinkle. États-Unis      
         1993 : Jeanne d'Arc de Jacques Rivette. France      
         1999 : Joan of Arc de Christian Duguay. États-Unis      
         1999 : La Messagère : L'Histoire de Jeanne d'Arc de Luc Besson. France




         - Annexe 2 - 

         L'histoire de France à travers ses films

         La préhistoire:      
         La Guerre du feu de Jean-Jacques Annaud, 1981 

         La Gaulle: 
         Vercingétorix: la légende du druide roi de Jacques Dorfmann, 2001 
         Astérix et Obélix contre César de Claude Zidi, 1999 (parodie) 
         Astérix et Obélix: mission Cléopâtre d'Alain Chabat, 2001 (parodie)

         Le Moyen-Âge: 
         Le Moine et la sorcière de Suzanne Schiffman, 1988 (XII ème siècle) 
         Jeanne d'Arc de Jacques Rivette, 1994 (Xvème siècle) 
         Jeanne d'Arc de Mélies, 1900 
         La Merveilleuse vie de Jeanne d'Arc de Marc de Gastyne, 1928 
         La passion de Jeanne d'Arc de Carl Dreyer, 1928 
         Procès de Jeanne d'Arc de Robert Bresson, 1961 
         Le Nom de la rose de Jean-jacques Annaud 1987 

         La Rennaissance: 
         Le Retour de Martin Guerre de Daniel Vigne, 1982 
         L'Oeuvre au noir d'André Delvaux, 1987 

         XVIIème siècle: 
         Louis Enfant roi de Roger Plancher, 1983 
         La Prise pouvoir par Louis XIV de Roberto Rosselini, 1966 
         Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau, 1990 
         Tous Les matins du monde d'Alain Corneau, 1991 
         La Reine Margot de Patrice Chéreau, 1994 
         Lancelot du lac de Robert Bresson, 1974 
         Molière d'Ariane Mnouchkine, 1978 
         Le roi danse de Gérard Corbiau, 2000

         XVIIIème siècle et la révolution française: 
         Que La fête commence de Bertrand Tavernier, 1977 
         Ridicule de Patrice Leconte,1996 
         Beaumarchais l'insolent d'Edouard Molinaro, 1996 
         La Nuit des Varennes d'Ettore Scolla, 1982 
         Danton d'Andrzej Wajda, 1983 
         L'Autrichienne de Pierre garnier-Deferre 1989 
         Les Camisards de René Allio, 1971 
         Chouans de Philippe de Broca, 1988 
         Marie Antoinette Prod. Pathé 1903 
         1789 d'Ariane Mnouchkine, 1974 
         La Révolution française de Robert Enrico et Richard Heffron, 1989 

         XIXème siècle: 
         Adieu Bonaparte de R. Youssef Chahine, 1985 
         La Marseillaise de Jean Renoir, 1938 
         Napoléon d'Abel Gance, 1934 
         Napoléon de Sacha Guitry, 1955 
         Austerlitz d'Abel Gance, 1960 
         Les Misérables de Robert Hossein, 1981 

         Xxème siècle: 
         -------Première guerre mondiale :
     
         La Grande illusion de Jean Renoir, 1937 
         Jules et Jim de François Truffaut, 1962 
         Blanc et noir en couleur de Jean-Jacques Annaud, 1977 
         La Vie et rien d'autre de Bertrand Tavernier, 1990 
         La Chambre des officiers de François Dupeyron, 2001 
         Capitaine Conan de Bertrand Tavernier, 1996 
         Un Long dimanche de fiancailles de Jean-Pierre Jeunet, 2004 

         ------Seconde guerre mondiale : 
         Jeux interdits 
    de René Clément, 1952 
         Hiroshima mon amour de Resnais, 1959 
         Uranus de Claude Berri, 1991 
         Le Dernier métro de François Truffaut, 1980 
         Au Revoir les enfants de Louis Malle, 1988 
         Lacombe Lucien de Louis Malle, 1974 
         Le Pianiste de Roman Polanski, 2002 
         Monsieur Batignole de Gérard Jugnot, 2002 
         Amen de Costa Gavras, 2002 
         Lucie Aubrac de Claude Berri, 1996 
         L'Armée des ombres de Jean-Pierre Melville, 1969 

         -------La décolonisation : 
         Indochine de Richard Wargnier, 1992 (1958) Indochine 
         La 317e section de Pierre Schoendoerffer, 1964 Indochine 
         Dien Bien Phu de Pierre Schoendoerffer, 1991 Indochine 
         La bataille d'Alger de Gillo Pontecorvo, 1966 Algérie 
         Avoir vingt ans dans les Aurès de René Vautier (1972) Algérie 
         La question de Laurent Heynemann (1976) Algérie 
         Outremer de Brigitte Roüan, 1990 
         Coup de torchon de Bertarnd Tavernier, 1981 Afrique noire

         ---------- Autres :
         
    Milou en Mai
     de Louis Malle, 1990 -> Mai 68
         Germinal de Claude Berri, 1993 -> Les miniers du nord de la France



    DISCUSSION
    1. Quelle est votre période de l'histoire préférée? Auriez-vous aimé vivre à cette époque ? Justifiez pourquoi.
    2. Votre période de l'histoire favorite a-t-elle été montrée dans un ou plusieurs films ? Avez-vous trouvez que ces films étaient réalistes ? L'étaient-ils vraiment ?
    3. Quel est votre personnage de l'histoire préféré ? Que savez-vous sur lui ou elle ? D'où viennent vos connaissances : l'école, vos parents, les livres, les films, etc ? Avez-vous des films sur lui/elle ? Qu'en avez-vous pensé ?
    3. Essayez de citer 10 films historiques 
    4. Divisez l'histoire de votre pays en grandes périodes (exemple pour la France: La Gaule et les romains, Le Moyen-âge, La renaissance, La révolution française, Napoléon et l'empire, la première guerre mondiale, la deuxième guerre mondiale, la décolonisation) et essayez d'associer les films que vous avez trouvés (question 3) à chaque période. 
    5. Choisissez une période et décrivez en quelques lignes ce que vous savez de cette époque: comment vivaient les gens, la langue, les tenues, les coutumes, les problèmes de société...
    6. D'après-vous, les films historiques sont-ils un bon moyen pour apprendre l'histoire ?


    Pour aller plus loin, les liens utiles : 
    Les films historiques 
    Napoléon au cinéma - tous les films sur Napoléon

    .
     
    « LES REMAKES ET ADAPTATIONS LITTÉRAIRES LES COMÉDIES MUSICALES »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :