• Haddad, Moussa

    Haddad, Moussa

     

    Moussa Haddad est né en 1937 en Algérie. Il reste l’un des cinéastes algériens les moins conventionnels. Souvent à contre-courant des thèmes dominants, il sait contourner la grandiloquence des discours pour maintenir sa caméra à hauteur d’homme avec un penchant net pour les enfants. Il reste aussi l’un des rares à pouvoir mettre en scène des femmes, ni mères, ni mégères, et le portrait qu’il en fait dans Le Défi (1980) est juste et sensible. Il est le cinéaste de la tendresse, d’une certaine forme de candeur (Une cigarette pour AliLes Enfants de 

    « Bouamari, MohamedMeddour, Azzedine »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :