• films algeriens 1

    <article class="span6 post" style="color: rgb(0, 0, 0); font-size: 12px; float: left; min-height: 30px; margin-left: 0px; width: 375.125px; box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; -webkit-box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; margin-bottom: 20px; box-sizing: border-box;"><header class="post-header" style="overflow: hidden; padding: 5px;"> </header>

    Merzak Allouache, « réalisateur du Moyen-Orient de l’année Â» pour le magazine Variety

    Merzak Allouache, « réalisateur du Moyen-Orient de l’année » pour le magazine Variety

    Le cinéaste algérien Merzak Allouache vient d’être honoré par le célèbre magazine américaine Variety comme le « réalisateur du Moyen-Orient de l’année ». Pour Variety, Merzak Allouache est en effet le « visage cinématographique de l’Algérie et la figure la plus reconnue du cinéma de son pays ». Le réalisateur de Omar Gatlato et du Repenti a déclaré à (…)

    .

    </article><article class="span6 post" style="float: left; min-height: 30px; margin-left: 19.734375px; width: 375.125px; box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; -webkit-box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; margin-bottom: 20px; box-sizing: border-box;"><header class="post-header" style="overflow: hidden; padding: 5px;"> </header>
    « L’Honneur de la Tribu Â», de Mahmoud Zemmouri (1993)

    « L’Honneur de la Tribu », de Mahmoud Zemmouri (1993)

    D’après le roman de Rachid Mimouni, avec Saïd Amadis, Magid Bouali, Marianne Caron, Djamel Dekkar, Edith Develeyne Comme chaque année à Zitouna, passe un montreur d’ours. Avec sa créature, il vient défier la petite communauté. Et comme tous les ans, c’est Slimane el Mabrouk qui défend l’honneur de la tribu. Mais cette fois, il en (…)

    .

    </article>
    <article class="span6 post" style="float: left; min-height: 30px; margin-left: 0px; width: 375.125px; box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; -webkit-box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; margin-bottom: 20px; box-sizing: border-box;"><header class="post-header" style="overflow: hidden; padding: 5px;"> </header>
    « Deux Femmes Â», le célèbre téléfilm

    « Deux Femmes », le célèbre téléfilm

    Voici dans son intégralité « Deux Femmes », le célèbre téléfilm réalisé en 1991 par Amar Tribeche et dans lequel on retrouve Bahia Rachedi et Othmane Ariouet. Il raconte le quotidien de deux femmes algériennes, avec son lot de problèmes et de violence intra-familiale. Pour l’anecdote, la gifle donnée par Othmane Ariouet à Bahia Rachedi dans le (…)

    .

    </article><article class="span6 post" style="float: left; min-height: 30px; margin-left: 19.734375px; width: 375.125px; box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; -webkit-box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; margin-bottom: 20px; box-sizing: border-box;"><header class="post-header" style="overflow: hidden; padding: 5px;"> </header>
    El Harik, le grand feuilleton algérien

    El Harik, le grand feuilleton algérien

    El Harik, le célèbre feuilleton algérien qui a fait palpiter tant de coeurs. Réalisé en 1974 par Mustapha Badie, El Harik a reçu à sa diffusion un accueil très enthousiaste de la part du public algérien, au point qu’il est désormais considéré comme culte par beaucoup. Il a longtemps été difficile à trouver. Ce sera (…)

    .

    </article>
    <article class="span6 post" style="float: left; min-height: 30px; margin-left: 0px; width: 375.125px; box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; -webkit-box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; margin-bottom: 20px; box-sizing: border-box;"><header class="post-header" style="overflow: hidden; padding: 5px;"> </header>
    Daniel Prévost, parrain du Festival international des films berbères

    Daniel Prévost, parrain du Festival international des films berbères

    L’acteur d’origine kabyle Daniel Prévost était le parrain du Festival international des films berbères qui s’est tenu du 19 au 21 avril 2013 à Paris. Il s’explique dans cet entretien sur ses racines, les raisons de ce parrainage et la vitalité du cinéma berbère. Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

    .

    </article><article class="span6 post" style="float: left; min-height: 30px; margin-left: 19.734375px; width: 375.125px; box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; -webkit-box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; margin-bottom: 20px; box-sizing: border-box;"><header class="post-header" style="overflow: hidden; padding: 5px;"> </header>
    Merzak Allouache refuse de se retirer de La Mostra de Venise à cause d’un film israélien

    Merzak Allouache refuse de se retirer de La Mostra de Venise à cause d’un film israélien

    La position officielle de l’Algérie par rapport à Israël demeure inflexible. On en connait les modalités dans les compétitions sportives internationales où, sous la pression des autorités sportives nationales, chaque fois que des athlètes algériens sont face à des athlètes israéliens ils déclarent forfait (ils seraient exclus de la compétition s’ils se retiraient). Voilà maintenant (…)

    .

    </article>
    <article class="span6 post" style="float: left; min-height: 30px; margin-left: 0px; width: 375.125px; box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; -webkit-box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; margin-bottom: 20px; box-sizing: border-box;"><header class="post-header" style="overflow: hidden; padding: 5px;"> </header>
    Omar Gatlato

    Omar Gatlato

    « Omar Gatlato » est un film algérien réalisé par Merzak Allouache en 1976. Il raconte la vie à Alger d’Omar, un petit employé à la fois timide et hâbleur, oscillant entre l’appartement surpeuplé où il vit, son bureau, sa musique préférée et sa passion pour une voix inconnue. Durée : 1h30 Partagez sur vos réseaux sociaux (…)

     

    </article><article class="span6 post" style="float: left; min-height: 30px; margin-left: 19.734375px; width: 375.125px; box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; -webkit-box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; margin-bottom: 20px; box-sizing: border-box;"><header class="post-header" style="overflow: hidden; padding: 5px;"> </header>
    Best of Athmane Ariouet

    Best of Athmane Ariouet

    Vidéo de 36 minutes de certaines des meilleures scènes du grand comédien algérien Athmane Ariouet. On le voit à l’oeuvre dans des films comme « Le Pain » (1991), « De Hollywood à Tamanrasset » (1991), etc. Et bien sûr dans « Carnaval fi Dechra » ! Né en 1932 à M’Doukal à Barika (wilaya de Bathna), Othmane Ariouat a joué 

    .

    </article>
    <article class="span6 post" style="float: left; min-height: 30px; margin-left: 0px; width: 375.125px; box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; -webkit-box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; margin-bottom: 20px; box-sizing: border-box;"><header class="post-header" style="overflow: hidden; padding: 5px;"> </header>
    Othmane Ariouat – Portrait d’un comédien

    Othmane Ariouat – Portrait d’un comédien

    Né en 1932 à M’Doukal à Barika (wilaya de Bathna), Othmane Ariouat a joué dans plus d’une vingtaine de films et est devenu au fil du temps l’un des acteurs comiques préférés des Algériens. On retiendra notamment son interprétation inoubliable du personnage de Makhlouf Bombardier dans le film « Carnaval fi Dechra » réalisé par Mohamed Oukassi(

    .

    </article><article class="span6 post" style="float: left; min-height: 30px; margin-left: 19.734375px; width: 375.125px; box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; -webkit-box-shadow: rgba(0, 0, 0, 0.298039) 2px 2px 7px 0px; margin-bottom: 20px; box-sizing: border-box;"><header class="post-header" style="overflow: hidden; padding: 5px;"> </header>
    L’Opium et le bâton

    L’Opium et le bâton

    Dans un village de montagne en Kabylie, pendant la guerre d’Algérie, la majorité de la population a rallié le mouvement indépendantiste du FLN. Les Français décident de le rayer de la carte. En 1970, la presse algérienne relevait le grand succès commercial du film l’Opium et le Bâton réalisé par Ahmed Rachedi. Toutefois, ce mérite (…)

     
    </article>
    « e premier Festival culturel maghrébin du cinéma d?Alger se déroulera du 3 au 8 novembre 2013.films algerien2 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :