• Profession, reporter

    Profession, reporter

    Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

    le 03.12.13 | 10h00

     
	Scène du film «Thousand Times Goodnight».

    .
    Scène du film «Thousand Times Goodnight».

     

    Présenté en hors compétition au Festival international du cinéma de Marrakech (Maroc), se déroulant du 29 novembre au 7 décembre, le film Thousand Times Gooodnignt n’est pas passé inaperçu, car mouvant et émouvant.

    Marrakech (Maroc)
    De notre envoyé spécial


    Réalisé par Erik Poppe, Thousand Times Goodnight est un film dramatique, (une coproduction Irlande-norvège-Suède) porté magistralement par l’actrice française, Juliette Binoche, (Les Amants du Pont-Neuf, Le Hussard sur le toit, Le Patient anglais, Caché) — aux côtés de Nikolaj Coster-Waldau ou encore Chloe Annett. Le pitch ? Rebekka — incarnée par Juliette Binoche — exerce la profession de photographe de guerre. Elle est sur le terrain des zones belliqueuses. Entre son absence loin de sa vie de famille et sa passion, voire abnégation, pour son travail de reporter, elle est écartelée. Rebekka se trouve devant un dilemme : faire le choix cornélien et juste. Aussi, on la verra, arborant le hijab (voile islamique), chasser des photos de kamikazes femmes. Un climat mortifère. A un moment dans une dispute conjugale, son époux, Marcus, lui dit : «Rebbeka tu sens la mort !»

    Déclic mortel

    Un film poignant, déchirant, émouvant. Et puis, Juliette Binoche, dans un rôle lacrymal et d’une grande justesse, crève l’écran par une certaine générosité. Juste avant la projection, Juliette Binoche a été la récipiendaire d’un award récompensant sa carrière cinématographique comptant une cinquantaine de films. Juliette Binoche est née le 9 mars 1964 à Paris. Elle est connue et reconnue internationalement. Elle est l’une des seules actrices au monde à avoir remporté un prix d’interprétation dans les trois plus grands festivals de cinéma à Cannes, Venise et Berlin. Ainsi qu’un César, un Oscar, un Bafta, et le prix Romy-Schneider. «Jouer, c’est tangible, c’est
    fragile ! Quand je joue, je vous sens. En attendant de vous rencontrer un jour. Je vous dis : je vous aime !», lancera Juliette Binoche à l’attention du publ

    « Cinéma / «El-kechef» Premier tour de manivellePOSSESSION À PARIS Neuf vidéastes pour dire le monde »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :