Satire sociale

La vie à Alger d’Omar, petit employé, don Juan hâbleur et pourtant timide, entre l’appartement surpeuplé où il vit, son bureau, sa musique préférée, sa passion pour une voix inconnue. (Vost)