• Les 10 conseils de Pyrenees.com pour filmer comme un pro? avec sa GoPro!

    <header style="color: rgb(43, 43, 43); font-family: Arial, Helvetica, 'Liberation Sans', FreeSans, sans-serif; line-height: 16px;">

    Les 10 conseils de Pyrenees.com pour filmer comme un pro… avec sa GoPro!

    | par Antoine Beneytou 2013


    .
    </header><section style="color: rgb(43, 43, 43); font-family: Arial, Helvetica, 'Liberation Sans', FreeSans, sans-serif; line-height: 16px;">

    C’est devenu le gadget à la mode sur les pistes. La GoPro, cette caméra embarquée qui peut s’accrocher presque n’importe où, fait un tabac chez les skieurs et snowboardeurs. Pyrenees.com vous donne dix conseils pour réussir votre film avec une GoPro.

    1 – Bien fixer sa caméra

    C’est le premier point et c’est l’un des plus importants. Pensez à bien fixer la GoPro et à la sécuriser pour ne pas la perdre. Cela peut arriver sans même s’en apercevoir !

    2 – Varier les angles de vue

    Il est important de multiplier les angles de prises de vues. Cela permet de dynamiser la vidéo. En effet les plans pris depuis le casque pendant cinq minutes peuvent vite devenir lassants. Il peut donc être intéressant de jouer avec la facilité d’accrochage de la GoPro. Vous pouvez par exemple  la poser au bout de la spatule de vos skis, sur la cheville, derrière le casque, sur le sac à dos ou encore avec un harnais sur le buste. Autre possibilité pour amener de la variété dans votre film : poser la caméra dans la neige et passer devant.

    3 – Choisir le bon mode d’enregistrement

    Adaptez le mode d’enregistrement en fonction du type de film que vous souhaitez réaliser. Par exemple pour réaliser des scènes pleines d’actions avec des ralentis, vous pouvez sélectionner un mode avec 60 ou 120 images par secondes. Les dernières GoPro permettent ainsi d’obtenir des ralentis très fluides et de décomposer les mouvements. Cependant, ce mode peut s’avérer gourmand en batterie. Inutile de l’utiliser donc, si vous ne souhaitez pas avoir de ralenti.

    4 – Attention à l’autonomie

    La batterie de la GoPro Hero 3 offre une autonomie d’environ 1 heure 30. Lorsque le WiFi est déclenché, elle tombe même à une heure. Assurez-vous donc d’emporter une batterie de rechange, ou alors de bien couper la caméra lorsque c’est nécessaire.

    5 – Séquencer dès le tournage

    N’hésitez pas à couper régulièrement l’enregistrement. Cela permet de repérer plus facilement les séquences et facilite grandement le travail de post-production. Pas la peine de ramener des heures et des heures de “rushes”, vous perdrez du temps pendant le montage.

    6 – Tourner des séquences d’ambiance

    Pour un rendu plus sympa, ne vous cantonnez pas à filmer seulement de l’action. Un film avec une GoPro, ce ne sont pas que des moments extrêmes, pensez donc à enregistrer des séquences d’ambiance pendant les pauses, sur la route, ou encore dans les remontées mécaniques.

    7 – Le choix du logiciel de montage

    Choisissez un logiciel en fonction de votre niveau. Sur PC, les logiciels Première et Sony Vegas permettent de réaliser des choses complexes. Sur Mac, Imovie est assez basique et permet de réaliser de bons films.

    8 – Attention à la buée !

    Pour cela des astuces existent. GoPro propose notamment un kit anti-buée. Sur les forums spécialisés, certains préconisent des méthodes plus artisanales. Vous pouvez par exemple frotter l’intérieur du caisson devant l’objectif avec une goutte de produit vaisselle ou de dentifrice. Autre solution, avant de partir, entreposer le caisson au réfrigérateur ou devant une clim afin d’avoir de l’air sec. Certains y insèrent aussi des feuilles de papiers aluminium ou du film alimentaire pour éviter toute condensation.

    9 – Penser au mode Timelapse

    La GoPro peut aussi servir d’appareil photo automatique qui prend des clichés à intervalles réguliers. Avec le mode Timelapse vous pourrez ainsi créer des films composés d’une série de photos prises à des moments différents. Vous pouvez donc présenter sur un  laps de temps court l’évolution de l’objet photographié sur une longue période. Le mode rafale est également intéressant, il permet de prendre dix photos par secondes et d’obtenir de très beaux clichés.

    Un exemple du mode Timelapse, tourné au Pic du Midi : 

    10 – Profiter !

    Les utilisateurs réguliers de la GoPro sont formels : Ne faîtes pas une sortie ski ou snow seulement pour filmer! Sinon le tournage nuit à l’activité. Pensez avant tout à vous faire plaisir ! Le résultat final n’en sera que meilleur.

    Merci aux membres de http://www.gopro-forum.com pour leurs témoignages. Photo d’illustration de l’article sous licence Creative Commons par RTADLOCK.

    </section>
    « étape1Trucs et astuces du cinéaste 9,5 mm : »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :