• Le film sur Larbi Ben M’hidi sera présenté «courant 2022»

    Le film sur Larbi Ben M’hidi sera présenté «courant 2022»

     

    Vers la fin du « feuilleton » autour du film sur Larbi Ben M’hidi ? Pour diverses raisons dont «des réserves» sur certains contenus, la sortie du film de Bachir Derrais a été reportée plusieurs fois, depuis 2018. Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebigua, a déclaré jeudi à Oum-el-Bouaghi, que le long-métrage sur le héros de la Révolution algérienne « sera présenté courant 2022 ».
    Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebigua, a déclaré jeudi à Oum-el-Bouaghi, à l’occasion de la commémoration du 65e anniversaire de la mort du chahid Larbi Ben M’hidi (1923-1957), que le film cinématographique sur le héros de la Révolution « sera présenté courant 2022 ». En marge de la baptisation du CFPA de la ville de Aïn M’lila (65 km à l’ouest d’Oum-el-Bouaghi), du nom du chahid Grabsi Abdelmadjid, le ministre avait précisé à la presse que la commission mixte des ministères des Moudjahidine et des Ayants droit et de celui de la Culture et des Arts a « terminé l’étude relative aux réserves émises sur ce film ».
    « Aucune atteinte, aussi infime soit-elle, au chahid Larbi Ben M’hidi ne sera tolérée, car il s’agit d’une responsabilité historique, d'où la nécessité de préserver fidèlement l’image que se font les Algériens de cette figure de la Révolution », a ajouté le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit.
    M. Rebigua a indiqué que la société de production de ce film terminera son travail et le remettra courant 2022, tout en faisant remarquer que «l’année en cours verra la célébration du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale qui sera une opportunité idoine pour présenter ce film tant attendu».
    Le ministre a, en outre, fait savoir, qu’il y a beaucoup d’œuvres audiovisuelles qui seront présentées à l’occasion de la fête de l’indépendance.
    Le ministre avait entamé le programme de commémoration du 65e anniversaire de la mort du chahid Ben M’hidi par une visite au douar El Kouahi, village natal du chahid dans la commune de Aïn M’lila, où il a fait une allocution, en plus de l’inauguration de plusieurs activités dont une exposition de photographies historiques.
    Réalisé par le réalisateur et producteur Bachir Derrais, le long-métrage Larbi Ben M’hidi retrace, de son enfance et son adolescence, à ses années de combat au sein du Front de libération nationale (FLN), la vie de Ben M'hidi, héros de la guerre d'indépendance algérienne et l'un des neuf chefs historiques du FLN qui déclenchèrent la guerre d'indépendance de l’Algérie, le 1er novembre 1954.
    Le tournage a demandé un gros budget, d’environ 6 millions d'euros, avec des dizaines de figurants, des décors et des costumes d'époque. Le tout a été recréé, après des années de recherches, fondées sur des écrits historiques et des témoignages d'anciens combattants et chefs de la Révolution.
    Mohamed Larbi Ben M'hidi est né en 1923 à Aïn M'lila, dans l'actuelle wilaya d'Oum-el-Bouaghi. Arrêté en février 1957 par l’armée française, il est exécuté sans jugement durant la Bataille d’Alger (1957).
    Dans le film documentaire d'Yves Boisset sur La Bataille d'Alger sorti en en 2006, le colonel Jacques Allaire (à l'époque lieutenant) qui avait arrêté Larbi Ben M'hidi en 1957 : « Si je reviens à l’impression qu’il m’a faite, à l’époque où je l’ai capturé, et toutes les nuits où nous avons parlé ensemble, j’aurais aimé avoir un patron comme ça de mon côté, j’aurais aimé avoir beaucoup d’hommes de cette valeur, de cette dimension, de notre côté. Parce que c’était un seigneur Ben M’hidi. Ben M’hidi était impressionnant de calme, de sérénité, et de conviction.»
    Kader B.

    « MOHAMMED LAKHDAR-HAMINACinq films à voir ce week-end »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :