• L'Étrange Festival

    <article class="fig-container fig-article fig-article-has-no-source" itemprop="mainContentOfPage" itemscope="" itemtype="http://schema.org/Article" style="-webkit-tap-highlight-color: rgba(0, 0, 0, 0); margin: 0px auto; padding: 0px; border: 0px; font-family: DroidSansRegular, Verdana, sans-serif; font-size: 10px; line-height: 10px; vertical-align: baseline; position: relative; clear: both; max-width: 1000px; width: 1000px; -webkit-box-shadow: rgba(50, 50, 50, 0.298039) 0px 3px 5px; box-shadow: rgba(50, 50, 50, 0.298039) 0px 3px 5px; color: rgb(51, 51, 51);">

    L'Étrange Festival: les films les plus loufoques à ne pas manquer

     

    • HOME CULTURE CINÉMA
    •  
      • Par 
      •  
      • Publié <time data-ago="il y a 23 heures" data-original="le 06/09/2013 à 18:07" datetime="2013-09-06T18:07:55+02:00" itemprop="datePublished" style="-webkit-tap-highlight-color: rgba(0, 0, 0, 0); margin: 0px; padding: 0px; border: 0px; font-family: inherit; font-size: inherit; font-style: inherit; font-variant: inherit; line-height: inherit; vertical-align: baseline;">le 06/09/2013 à 18:07</time>
    <figure class="fig-photo" style="-webkit-tap-highlight-color: rgba(0, 0, 0, 0); margin: 0px; padding: 0px; border: 0px; font-family: inherit; font-size: inherit; font-style: inherit; font-variant: inherit; line-height: inherit; vertical-align: baseline; position: relative; min-height: 100px; background-image: url(http://assets4.lefigaro.fr/assets-img/ajax-loader.gif); background-color: rgb(26, 26, 26); background-position: 50% 50%; background-repeat: no-repeat no-repeat;">Wrong Cops est le 7e film de Quentin Dupieux. (Crédits photo: © Realitism Films)<figcaption class="fig-media-legende" itemprop="description" style="-webkit-tap-highlight-color: rgba(0, 0, 0, 0); margin: 0px; padding: 0px; border: 0px; font-family: inherit; font-size: inherit; font-style: inherit; font-variant: inherit; line-height: inherit; vertical-align: baseline; visibility: hidden; position: absolute; bottom: 0px; color: rgb(255, 255, 255); width: 805px; background-image: linear-gradient(rgba(0, 0, 0, 0) 0px, rgba(0, 0, 0, 0.701961) 30%, rgba(0, 0, 0, 0.901961) 100%);">

     

    </figcaption></figure>

    Le festival le plus à l'Ouest du cinéma français propose une 19e édition haute en couleurs, entre gore, humour noir et nanars, du 5 au 15 septembre, au Forum des Images, à Paris. Sélection non-exhaustive des pépites à voir absolument.


    .L'Étrange Festival ouvre ses portes pour une 19e édition, au Forum des Images, dans le quartier des Halles, à Paris, du 5 au 15 septembre. Les programmateurs, Frédéric Temps, Philippe Lux et Marc Troonen, sont allés chercher dans les recoins les plus sombres et biscornus du cinéma pour vous dénicher des pépites tantôt horrifiques, drôles ou absurdes, mais toujours délicieusement décalées. Au programme: des avants-premières et inédits, les «pépites de l'Étrange», une carte blanche à Albert Dupontel - qui viendra d'ailleurs présenter son 9 Mois Ferme - et Jello Biafra, mais aussi, un hommage à Martine Beswick et Caroline Munro. Des documentaires inédits et un focus sur Stephen Sayadian sont également proposés. Étrange, vous avez dit étrange?

    Wrong Cops

    Le nouveau film du Français Quentin Dupieux (aussi DJ sous le nom de Mr. Oizo) est l'un des plus attendus de cette édition 2013. Il nous plonge dans le quotidien absurde et scabreux d'une brigade de police californienne, en 2014. Duke (Mark Burnham), un flic pourri et mélomane, deale de l'herbe et terrorise les passants. Autour de lui, un chercheur de trésors ; un obsédé sexuel; une femme flic maître chanteur; un borgne difforme se rêvant star. Il promet un casting improbable: notre Eric Judor national, Mark Burnham, Grace Zabriskie et... Marylin Manson, chanteur de métal, qui a abandonné son maquillage blanc et noir pour l'occasion. Sur un scénario de Dupieux, qui assure aussi la musique, Wrong Cops est une fresque comique, où s'entremêlent les destins de flics au comportement malsain et dérangé. Ce mélange de «surréalisme européen et de satire américaine» est à voir le vendredi 6 septembre, à 19h45.

    Blue Ruin

    Réalisé par Jeremy Saulnier, Blue Ruin s'annonce comme une fable vengeresse mêlant thriller, humour noir et épouvante, où la violence est un exutoire. Elle y raconte l'histoire d'un vagabond solitaire (Macon Blair), dont les parents ont été assassinés lorsqu'il était enfant. Quand leur meurtrier est libéré de prison, il se met à sa recherche, afin d'accomplir sa vengeance.

    Produit en partie grâce à l'argent des utilisateurs de la plateforme de financement Kickstarter, ce polar, comparé aux films des frères Coen en raison de sa combinaison ravageuse d'humour et d'ultraviolence, donne des nouvelles de Jeremy Saulnier, déjà auteur de la comédie horrifiqueMurder Party (2007), qui assure: «Mon film est destiné à plaire aussi bien aux cinéphiles les plus pointus qu'aux fans de Die Hard». Les spectateurs se feront un avis le mercredi 11 septembre à 16h45.

    Why Don't You Play In Hell?

    Ce film d'action dort dans les tiroirs du réalisateur japonais Sion Sono depuis 15 ans, qui le compare en toute humilité au Kill Bill de Quentin Tarantino. Muto (Jun Kunimura) et Ikegami (Shinichi Tsutsumi) sont deux gangsters qui se détestent. Pour ne rien arranger, Ikegami est amoureux de la fille du premier, Michiko (Fumi Nikaido), actrice. De son côté, Mujo tente de réaliser le rêve de sa femme (Tomochika), qui est de faire apparaître leur fille dans un film. Un passant, Koji (Gen Hoshino), est pris pour un réalisateur, et se retrouve à recommander Michiko auprès d'un réalisateur indépendant (Hiroki Hasegawa). Évidemment, rien ne se passe comme prévu, et les quipropos finissent par déboucher sur de la violence absurde. À découvrir armé de son sabre le lundi 9 septembre à 21h30.

    Snowpiercer

    Snowpiercer est également l'un des films les plus attendus de ce festival. Il s'agit de l'adaptation de la célèbre bande dessinée post-apocalyptique de Rochette et Lob, par l'un des chefs de file du cinéma sud-coréen, Bong Joon-ho, qui sera présent à la projection. Le synopsis fait froid dans le dos: après l'échec d'une expérience pour lutter contre le réchauffement climatique, le monde se trouve plongé dans une nouvelle ère glaciaire. Les seuls survivants de la planète sont les habitants du Transperceneige, un train qui voyage autour de la terre, propulsé par un moteur à mouvement perpétuel. Un système de castes règne au sein du train, mais la révolte gronde. Parez-vous de votre plus belle doudoune le dimanche 8 septembre à 20h45.

    Maniac

    Il n'y a pas que des nouveautés à l'Étrange Festival, mais aussi des rééditions de classiques du genre. C'est le cas de Maniac, film d'horreur réalisé par William Lustig en 1980, interdit aux moins de 16 ans. L'histoire est simple, mais efficace: Frank Zito (Joe Spinell), officiellement propriétaire d'un petit complexe immobilier à New-York, mais psychopathe officieusement, sème la mort en ville en scalpant ses victimes. Son but? Recréer sa mère abusive décédée plusieurs années auparavant. Les fans devraient s'y presser le samedi 7 septembre à 21h30, d'autant que Caroline Munro, qui y joue Anna d'Antoni, sera présente, et rencontra les spectateurs à la fin de la projection.

    Starcrash, le choc des étoiles

    L'actrice sera également présente pour Starcrash, sorti en 1978, qui n'est rien d'autre qu'un Star Wars version italienne, sorti un an après lui. Le pitch laisse songeur: aux confins de l'univers, le maléfique comte Zarth Arn s'oppose à l'Empire et à son bienveillant empereur. Deux aventuriers, Stella Star et Akton, reçoivent la dangereuse mission de trouver sa base secrète… Pour voir Leia et Han Solo flirter dans la langue de Zucchero, il faudra se rendre au Forum des Images le vendredi 6 septembre à 17h.

    Cheeseburger, film sandwich

    Autre «pépite de l'étrange»: Cheeseburger, film sandwich, une série de petites histoires courtes, burlesques et prétendant au mauvais goût, ayant comme fil conducteur le film imaginaire de science-fiction Amazon Women On The Moon, dont la diffusion s'avère sans cesse interrompue. On y retrouve, entre autres, Michelle PfeifferRosanna ArquetteCarrie Fisher et Griffin Dunne. «Cette satire absurde du meilleur du pire de la télévision, rendant hommage à la sous-culture et plaidant pour la dérision, tient du pur plaisir psychotronique.», peut-on lire sur le site de l'Étrange Festival. Rendez-vous le dimanche 8 septembre à 19h15.

    </article>
    « Oscar d'honneurLe palmarès des GQ Men Of The Year Awards 2013 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Your Website Title
How to Share With Just Friends

How to share with just friends.