• KAVI - Court-métrage nominé aux Oscars

     

    KAVI - Court-métrage nominé aux Oscars

    KAVI parle d'un jeune garçon en Inde qui veut jouer au cricket et aller à l'école, mais au lieu de cela, il est obligé de fabriquer des briques en tant qu'esclave des temps modernes. "KAVI tire sur les cordes sensibles." - ENTERTAINMENT WEEKLY "Remarquablement incisif et émouvant." - THE LOS ANGELES TIMES "Un film très sophistiqué et captivant." - Randal Kleiser, directeur de GREASE "J'ai été stupéfait par le réalisme ... KAVI était émouvant, déchirant et même beau" - Kevin Tent, rédacteur en chef de SIDEWAYS, THE DESCENDANTS, NEBRASKA, A PROPOS DE SCHMIDT "KAVI est intime et visuellement beau. C'est un film à la fois socialement et dramatiquement puissant - deux éléments qui se rencontrent rarement dans les courts métrages." - Thomas Ethan Harris, programmeur de festival vétéran KAVI est le film de thèse USC de Gregg Helvey qui a remporté la médaille d'or de l'Académie des étudiants pour le meilleur court métrage narratif, puis a été nominé pour un Oscar dans la catégorie Meilleure action en direct. En plus de jouer dans plus de 100 festivals de films à travers le monde, KAVI a été utilisé par de nombreuses organisations anti-esclavagistes pour sensibiliser et collecter des fonds pour aider à mettre fin à l'esclavage (IJM, CAST, Dalit Freedom Network, etc.). KAVI a également été utilisé au Sénat de Californie pour aider à adopter le projet de loi sur la transparence des chaînes d'approvisionnement (SB657) pour la lutte contre l'esclavage et la traite des êtres humains. Gregg a passé plusieurs années à projeter le film, en partenariat avec des organisations anti-esclavagistes et en parlant de l'esclavage moderne. Le film a été projeté pour les écoles, les églises, les synagogues, les forces de l'ordre, les gouvernements et d'autres organisations en tant que film éducatif, inspirant et motivant pour aider les téléspectateurs (allant des enfants aux adultes) à comprendre et à comprendre la question de justice sociale de l'esclavage des enfants/lié -esclavage du travail. Il a été entièrement tourné en Inde, en hindi (bien que le scénariste/réalisateur, Gregg Helvey, ne parle pas hindi). L'emplacement était à 4 heures à l'est de Mumbai. Il a été salué par le public indien comme un film puissant qui rend justice à la question urgente du travail des enfants et de la servitude sous contrat.

    « Festival «vues d'Afrique» Le documentaire «La Rockeuse du désert» priméCinéma Une semaine du court métrage à Alger »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :