• JOURNÉES DU FILM JORDANIEN

    JOURNÉES DU FILM JORDANIEN

    Rire avec The United d'Amin Matalqa

    Par 
    Taille du texte : Decrease font Enlarge font
    Rire avec The United d'Amin Matalqa

    Un film qui a bien clôturé les 4es Journées du film jordanien à la cinémathèque.

    Utopie dépassée ou encore d'actualité? Qui croit encore à l'Union arabe? Le réalisateur jordanien, Amin Matalqa, faisant partie de la diaspora puisqu'il a fait ses études et vit en Europe, semble, lui, en tout cas y souscrire à cet idéal. Pour preuve, son film loufoque et comique à souhait, réalisé en partenariat avec les studios Walt Disney International. D'emblée certains affirment que c'est un film pour enfants, d'autres qu'il n'y a pas d'âge pour passer de bons moments de déconnade et de divertissement. En ces temps frileux où l'on a peur de rire de tout, ce film tombe à pic pour nous apprendre à rire de nous-mêmes et de nos tares, même si les traits de bouffonneries sont tirés jusqu'au-boutisme.
    Le «pitch»? Un ancien coach, légende du foot égyptien de son état est appelé à la rescousse par son ancien élève footballeur pour entraîner une équipe de jeunes joueurs marginaux issus du monde arabe. Tiré de sa retraite, le vieux coach, qui a délaissé le jeu, après une défaite face à une équipe de foot française, est amené à rejouer une nouvelle fois, 15 ans plus tard, le match décisif, celui qui lavera son honneur. C'est ainsi qu'il est obligé de bien entraîner ses éléments tant bien que mal s'il veut trouver le financement pour assurer aussi la pérennité de cette académie et par la même l'avenir de ses joueurs.
    L'histoire est cousue de fil blanc. L'issue est connue d'avance.
    Le film présenté presque comme un dessin animé avec des traits de caractère de personnages des plus grossis, l'on tombe facilement dans la caricature et le cliché à outrance. Et l'on rit de bon coeur. Le grand-père qui avait délaissé le foot, à la suite de la mort des parents de sa petite fille, part avec elle pour entraîner cette équipe de joueurs pas du tout comme les autres. Bien sûr, d'aucuns songeront, au regard du célèbre dessin-animé Captain Majed, quand le joueur soudanais frappe de ses pieds le ballon pour le faire entrer dans le filet.
    Outre le Soudan, il y a lieu de mentionner les deux frères libanais égoïstes, en plus, un Koweïtien, un Jordanien, et un Marocain notamment. Il y a le colérique, le gourmand et puis aussi le garçon efféminé dont on ose se demander ce qu'il fabrique ici, même s'il ne figure pas à proprement parler dans l'équipe, sa seule présence, sert à faire marrer la galerie avec ses mimiques qui, parfois redondantes peuvent lasser par moments.
    L'originalité dans le sujet aussi est la négation de la langue maghrébine assumée pleinement et qui se traduit par ce sous-titrage baragouinant du n'importe quoi, une façon de souligner l'étrangeté de la langue maghrébine et l'incapacité de la comprendre par le reste des pays arabes dans le monde. D'ailleurs, le Marocain traduit comme une valeur symbolique ici de tout le Maghreb arabe uni est représenté par un pauvre voleur. Ce jeune banlieusard paumé est appelé Larbi Ayouch Comme Nabil Ayouch! Encore une parabole incongrue et amusante qui renvoie peut-être aux films de ce grand réalisateur marocain dont Ali Zaoua.
    Le film qui souligne le rêve de Waleed (l'élève du coach) à former une bonne équipe de joueurs de foot, à même de bien porter les drapeaux du monde et arriver, enfin à rayonner dans la Coupe du monde est un peu tiré par les cheveux. Un rêve pieux, si ce n'est un peu réducteur car il manque d'ambition envers la population arabe et constitue à lui seul un cliché de ces pays arabes mordus et ne vivant que pour le foot. Cela étant, le film est génial, car il parvient véritablement à jongler avec ces clichés et en les caricaturant, à en extraire une image bien saisissante et drôle. Une bonne bouffée d'oxygène en ces temps de constipation à forte dose d'obscurantisme. Un film qui a bien clôturé les 4es Journées du film jordanien à la cinémathèque.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Octobre à 20:50
    This is the right blog for anybody who wants to find out about this topic.
    You realize so much its almost hard to argue with you (not that I really will
    need to…HaHa). You definitely put a brand new spin on a subject which has been discussed for many years.
    Great stuff, just great!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :