• Ils nous ont quité

    PRINCIPAUX DISPARUS EN AVRIL 2012

    - Florence Abiven, gérante de société française (décédée à l’âge de 48 ans). Elle travaillait dans l’industrie technique.

    - Carol Adams, actrice américaine (1918-2012). Elle apparait en tant que danseuse dans des westerns musicaux des années 30 et 40 interprétés par Gene Autry ou Roy Rogers.

    - Julio Aleman, acteur mexicain (1933-2012). Vedette dès les années 60, un temps président d’un syndicat d’acteurs, il est récompensé par un prix d’interprétation pour La muralla verde (A. Robles Godoy, 1970).

    - Marcelo Alfaro, acteur argentin (1953-2012). Jeune premier des années 80, il se partage entre la scène et l’écran.

    - Philippe Amouroux, mixeur français (décédé à l’âge de 44 ans). Il collabore avec Corneau, Kassovitz, Gans, Gitai, Ocelot, Ozon, Klapish, Kounen, Podalydès et Audiard. Il est nommé au César du meilleur son pourDe battre mon cœur s’est arrêté.

    - M’henni Amroune, chanteur et acteur algérien (1938-2012). Cet artiste kabyle se partage entre la scène et le petit écran.

    - Takeshi Aono, acteur japonais (1936-2012). Voix du cinéma d’animation (Metropolis de Rintaro, 2001).

    - Shigeru Araki, acteur japonais (1949-2012). Il est surtout célèbre pour des séries télévisées.

    - Raymond Aubrac, résistant français (1914-2012). Il apparait dans plusieurs documentaires dont Hôtel Terminus (M. Ophuls, 1988). Daniel Auteuil interprète son rôle dans Lucie Aubrac (C. Berri, 1997).

    - Abdullah el Baoudi, acteur néerlandais (1986-2012). Il joue dans des courts et longs métrages, ainsi qu’à la télévision.

    - Ahmed Ben Bella, homme d’État algérien (1916-2012). Il apparait dans deux documentaires américains :Anarchy U.S.A. (1966) et The century of warfare (1994).

    - Gerald Bestrom, acteur américain (1937-2012). Il incarne Abraham Lincoln dans La conspiration (R. Redford, 2010).

    - Doris Betts, auteure et scénariste américaine (1932-2012). On lui doit le scénario d’un excellent court métrage : Violet (S. Levinson, 1981).

    - Paul Bogart, réalisateur américain (1919-2012). En 1988, il adapte à l’écran la pièce Torch song trilogy, subtil récit d’un travesti new-yorkais, avec Anne Bancroft et Matthew Broderick. Il a fait beaucoup de télévision.

    - Ekrem Bora, acteur turc (1934-2012). Ce séducteur aux yeux clairs obtient un prix d’interprétation au Festival d’Antralya pour Sürtük (E. Egilmez, 1966).

    - James E. Brodhead, acteur américain (1932-2012). Il joue des seconds rôles, au cinéma (Hammett de W. Wenders, 1982), et dans des séries télévisées.

    - Marly Bueno, actrice brésilienne (1932-2012). Surtout active à la télévision.

    - Barry Cahill, acteur américain d’origine canadienne (1921-2012). On l’a vu notamment dans Doux oiseaux de jeunesse (R. Brooks, 1962).

    - Peter Carsten, acteur allemand (1928-2012). Il mène une carrière internationale pendant près d’un demi-siècle (Le dernier train de Katanga de J. Cardiff, 1968).

    - Maria Pia Casilio, actrice italienne (1935-2012). Elle a 16 ans lorsque Vittorio De Sica lui confie le rôle de Maria dans Umberto D. (1952). Elle tourne trois autres films avec lui et apparait aussi dans Pain, amour et fantaisie (L. Comencini, 1953). Elle est également dirigée par Dino Risi et en France par Marcel Carné (Thérèse RaquinL’air de Paris).

    - Mei-Yao Chang, actrice taïwanaise (1941-2012). Elle tourne une vingtaine de films dans les années 60 et 70.

    - Eric Charden, chanteur et compositeur français (1942-2012). Il forme avec Stone un duo vedette de la variété des années 70. Leur tube "Il y a du soleil sur la France" est repris dans Tout va bien (J-L. Godard, 1972) et Le péril jeune (C. Klapisch, 1993).

    - Dick Clark, acteur et producteur américain (1929-2012). Il débute en jeune premier aux airs d’éternel adolescent (Les blouses blanches de P. Karlson, 1961) avant de s’orienter plutôt vers la télévision.

    - Ubaldo De Lio, musicien et compositeur argentin (1929-2012). On l’entend ses airs de guitare dans Tango(C. Saura, 1998).

    - Richard Debuisne, acteur et scénariste français (1949-2012). Assistant de Godard (Prénom Carmen) et Jacques Bral (Polar), il est connu pour sa collaboration avec Jeanne Labrune, sa compagne : il apparait ainsi dans Ça ira mieux demain (2000) avant d’être acteur et auteur de deux comédies décalées : C’est le bouquet !(2002) et Cause toujours ! (2004).

    - Ralph Ferraro, compositeur américain (1929-2012). Il est l’auteur de partitions et orchestrations pour des films de genre dont des westerns (Un homme nommé cheval).

    - William Finley, acteur américain (1942-2012). Sa rencontre avec Brian De Palma est déterminante et il interprète l’effrayant mari psychiatre dans Sœurs de sang (1973). La consécration lui vient avec Phantom of the Paradise (1974), opéra d’épouvante culte dans lequel il joue les doubles rôles du fantôme et du compositeur. Des premiers films d’étudiant de De Palma à une brève apparition dans Le dahlia noir (2006), il aura été un visage familier de l’univers du cinéaste.

    - Bande-annonce de Phantom of the paradise

    - Jonathan Frid, acteur canadien (1924-2012). Il incarne le vampire Barnabas Collins dans la série culte fantastique Dark shadows avant de reprendre le rôle au cinéma dans La fiancée du vampire (D. Curtis, 1970).

    - Scott Getzinger, décorateur américain (1965-2012). Il collabore à plusieurs films dont The Truman Show,La guerre des mondes et Shutter Island.

    - Arlene Goings-Means, actrice américaine (1952-2012). De culture Sioux, elle joue des petits rôles d’Indienne dans des westerns (Danse avec les loups de K. Costner, 1990).

    - Joel Goldsmith, compositeur américain (1957-2012). Fils de Jerry Goldsmith. Auteur de musiques de jeux vidéos.

    - Michel Gondoin, acteur français (décédé en 2012). Il joue des rôles épisodiques comme celui d’un poilu dans Un long dimanche de fiançailles (J-P. Jeunet, 2004).

    - René Gonzalez, directeur de théâtre suisse (1943-2012). Il dirige le Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis (1976-1985), la MC93 de Bobigny (1985-1988) et, brièvement, l’Opéra Bastille. En 1990, il rejoint le Théâtre Vidy.

    - Serge Grenier, acteur canadien (1939-2012). Il forme avec des fameux comparses le quatuor humoristique Les Cyniques qui s’attaque aux pompes de l’autorité québécoise. Au cinéma, il apparait dans le film collectifSeul ou avec d’autres, co-réalisé par Denys Arcand (1962).

    - Jean Guerrin, acteur et metteur en scène français (1934-2012). Sa vie est associée au Théâtre école de Montreuil qu’il fonde en 1964 et dirige pendant trente cinq ans.

    - Greg Ham, musicien et acteur australien (1953-2012). Membre du groupe Men at Work.

    - Sledge Hammer, acteur américain (1973-2012). Star du X. Mort d’un malaise cardiaque après une altercation avec la police.

    - Levon Helm, acteur et chanteur américain (1940-2012). Artiste de country, il apparait dans plusieurs films dont L’étoffe des héros (P. Kaufman, 1983), Trois enterrements (TL Jones, 2005) et Dans la brume électrique(B. Tavernier, 2009).

    - Wim Hoddes, acteur et chanteur néerlandais (1918-2012). Il abandonne une carrière militaire pour l’art dramatique et la chanson.

    - Jaana Järvinen, actrice finlandaise (1956-2012). Elle se consacre au petit écran plus qu’au cinéma.

    - Raymond Jean, écrivain français (1925-2012). Son roman La lectrice est adapté à l’écran en 1988 par Michel Deville, avec Miou-Miou dans le rôle titre.

    - Vappu Jurkka, actrice finlandaise (1927-2012). Elle débute au théâtre de Helsinki en 1948 et poursuit sa carrière jusqu’en 2006. Elle obtient à deux reprises le Jussi (Oscar finlandais) du meilleur second rôle (Le cracheur de feu de P. Honkasalo, 1998).

    - Nina Kagansky, directrice de société française (décédée à l’âge de 92 ans). Ex-présidente de Titra Films.

    - Steven Kanumba, acteur tanzanien (1984-2012). Comédien populaire.

    - Fouad Khali, acteur égyptien (1930-2012). Comédien de théâtre et de télévision, il est au grand écran le faire-valoir de vedettes comme Adel Imam, Ahmed Zaki, Mahmoud Abdelaziz ou Noura.

    - Klaus Knuth, acteur germano-suisse (1935-2012). Il incarne le Prince Ludwig dans la série des Sissi puis se consacre surtout au théâtre et à la télévision.

    - Seppo Laine, acteur finlandais (1947-2012). Un visage familier de l’écran dans son pays.

    - Marc Liebens, metteur en scène belge (1938-2012). Fondateur du Théâtre du Parvis puis de la compagnie l’Ensemble Théâtral Mobile.

    - Jimmy Little, chanteur et acteur australien (1937-2012). Également guitariste et conférencier.

    - Veriano Luchetti, chanteur italien (1939-2012). La voix de ce ténor est utilisée dans Fitzcarrado (W. Herzog, 1982) et Macbeth (C. d’Anna, 1987).

    - Jack Lynn, acteur anglais (1923-2012). Grand comédien shakespearien, il obtient plusieurs rôles au cinéma (Yentl de B. Streisand, 1983).

    - Pierre Magnan, écrivain et scénariste français (1922-2012). Son roman La maison assassinée est adapté par Georges Lautner en 1988.

    - Gianni Marchetti, compositeur italien (1933-2012). Il est l’auteur de partitions pour de nombreux films de genre (Tue-moi vite, j’ai froid de F. Maselli, 1967).

    - Tommy Marth, musicien américain (1978-2012). Saxophoniste des Killers.

    - Walter Mathews, acteur américain (1926-2012). Il débute par un petit rôle dans The naked kiss (S. Fuller, 1964) et se partage ensuite entre grand et petit écran.

    - Marisa Medina, actrice espagnole (1942-2012). Également présentatrice.

    - Patricia Medina, actrice anglaise (1919-2012). Beauté brune et piquante, au regard exotique, elle est demandée par Hollywood. Elle est Kitty dans Les trois mousquetaires (G. Sidney, 1948) et donne la réplique à Donald O’Connor (Francis, 1950), Louis Hayward (The Lady and the Bandit, 1951) ou Abbott et Costello. Mais c’est dans son Europe natale qu’elle obtient le rôle de sa vie en interprétant Milly dans Dossier secret (Mr. Arkadin (O. Welles, 1955). Le cinéma de genre (western, comédie, polar) reste toutefois sa destinée. En 1968, R. Aldrich lui confie un contre-emploi de dominatrice dans le mélodrame lesbien Faut-il tuer Sister George ?

    - Yolanda Merida, actrice mexicaine (1929-2012). Visage familier de la scène et du petit écran.

    - Claude Miller, réalisateur français (1942-2012). Ancien assistant de Truffaut et Godard, il débute dans la mise en scène avec La meilleure façon de marcher (1976), subtil récit d’un harcèlement. Il réalise ensuite trois adaptations policières : Dites-lui que je l’aime (1977), Garde à vue (1981) et Mortelle randonnée (1983). La première, d’après Patricia Highsmith, contient déjà ses obsessions ; La seconde, brillant huis-clos, est un triomphe ; la troisième, chef-d’œuvre d’onirisme et de tension fiévreuse est peut-être la meilleure réussite du genre en France. L’effrontée (1985) marque un tournant intimiste, tout en s’avérant plus classique. L’auteur y aborde le récit d’une adolescente, thème qu’il reprendra dans La petite voleuse, d’après un scénario de Truffaut (1988) et L’accompagnatrice (1992). Les années qui suivent s’avèrent moins fastes, malgré la réussite de La classe de neige (Prix du Jury à Cannes en 1998). Il faudra attendre Un secret (2007), pour que le cinéaste retrouve une place de premier plan. Après ce succès, il réalise en 2009 Marching Band, attachant documentaire , et surtout Je suis heureux que ma mère soit vivante, saisissant portrait d’un écorché, qui retrouve la force de ses premiers films. Cinéaste personnel et exigeant mais également auteur populaire, Miller laisse une filmographie de qualité et aura donné leurs plus beaux rôles à quelques uns de nos meilleurs acteurs dont Patrick Dewaere, Michel Serrault et Charlotte Gainsbourg.

    - Extrait de Mortelle randonnée

    - Branka Mitic, actrice serbe (1926-2012). Sa carrière se poursuit sur un demi-siècle de cinéma, théâtre et télévision.

    - Tim Mogg, maquilleur canadien (1963-2012). Il collabore à des films de genre (Hors du temps, 2009).

    - George Murdock, acteur américain (1930-2012). Un demi-siècle de petits rôles au cinéma et à la télévision.

    - Ronan O’Casey, acteur canadien (1922-2012). Il joue des petits rôles, tel le Sergent Dunnigan dans Amère victoire (N. Ray, 1957), mais il est surtout actif à la télévision dans une registre comique.

    - Meral Okay, actrice et scénariste turque (1959-2012). Elle tourne pour le petit et le grand écran (L’internationale de M. Gulmez et S. Onder, 2006).

    - Heinrich Pachl, acteur allemand (1943-2012). Il se consacre surtout au cabaret et à la télévision.

    - Christos Parlas, acteur grec (1936-2012). Un visage familier de l’écran et de la scène dans son pays.

    - Patoum, musicien français (1911-2012). Jazzman, il était un des plus vieux batteurs.

    - Julie Patzwald, actrice canadienne (1982-2012). Lauréate d’un Leo Award.

    - Martin Poll, producteur américain (1922-2012). Il connait la notoriété avec Le lion en hiver (A. Harvey, 1968) et Guerre et amour (W. Allen, 1975).

    - Aleksandr Porokhovshchikov, acteur et réalisateur russe (1939-2012). Star du théâtre, il joue dans une quarantaine de films et reçoit à titre de réalisateur le grand prix du Festival de cinéma russe de Saint-Raphaël pour Uncensored memories (1992).

    - Bobby Quillan, actrice enfant américaine (1937-2012). Nièce de Eddie Quillan. Elle tourne Swiss Family Robinson (E. Ludwig, 1940).

    - Robert O. Ragland, compositeur américain (1931-2012). Il signe la musique de plusieurs films de genre interprétés par Charles Bronson, comme Le justicier de minuit ou Le messager de la mort.

    - Anatoli Ravikovich, acteur russe (1936-2012). Artiste du peuple, il est membre du Théâtre de Leningrad et joue dans une quarantaine de films.

    - Manfred Richter, acteur allemand (1944-2012). Ancien boxeur.

    - Yolanda Rios, actrice espagnole (1951-2012). Interprète de Anouilh à la scène, membre de la Compagnie de Théâtre classique, elle tient des seconds rôles à l’écran.

    - Hank Robinson, acteur américain (1923-2012). Au cinéma comme à la télévision, il interprète des seconds rôles, comme celui du garde du corps de Liza Minnelli dans New York, New York (1977).

    - Murray Rose, sportif et acteur australien (1939-2012). Légende de la natation, il apparait dans quelques films (Swimming upstream de R. Mulcahy, 2003).

    - Achala Sachdev, actrice indienne (1920-2012). Pilier de Bollywood, passant des rôles de jeunes premières à ceux de mères puis de grand-mères, elle tourne plus d’une centaine de films (Une famille indienne de K. Johar, 2001).

    - Hilde Sacré, actrice belge (1938-2012). Cette comédienne flamande se consacre essentiellement au théâtre et à la télévision.

    - Mario Sapag, acteur argentin (1935-2012). Il est connu comme humoriste.

    - Paulo Cesar Saraceni, acteur, réalisateur, scénariste et producteur brésilien (1933-2012). Il est considéré comme le père du Cinema Novo avec Porto das Caixas (1962) et Le défi (1965). Aussi à l’aise dans l’introspection psychologique que le portrait politique, Il s’oriente ensuite vers des adaptations littéraires puis un cinéma plus léger et musical.

    - Paul Smith, acteur américain (1936-2012). Il débute dans Exodus (O. Preminger, 1960) et tourne une quarantaine de films, jusqu’en 1994. Il est notamment dirigé par Robert Altman, Alan Parker et Richard Donner.

    - Margie Stewart, actrice américaine (1919-2012). Pin-up des années 40, elle fait des apparitions non créditées dans plusieurs films hollywoodiens.

    - Jean Stout, acteur et chanteur français (1933-2012). Il double Jacques Riberolles dans Les demoiselles de Rochefort et chante le thème des Dalton dans Daisy Town (R. Goscinny, 1971).

    - Chief Jay Strongbow, acteur américain (1928-2012). Lutteur professionnel.

    - Adriano Stuart, acteur et réalisateur brésilien (1944-2012). Fils de Walter Stuart.

    - Jan Suzin, acteur polonais (1930-2012). Connu comme présentateur de télévision.

    - Fatemeh Taheri, actrice iranienne (1940-2012). Un visage familier du grand et petit écran.

    - Meenakshi Thapar, actrice indienne (1984-2012). Étoile montante de Bollywood, elle est assassinée après avoir été enlevée.

    - Grant Tilly, acteur néo-zélandais (1937-2012). Il est connu à la scène et à l’écran (30 jours de nuit de D. Slade, 2007).

    - Danielle Vigneau, actrice française (1919-2012). Elle débute enfant dans le cinéma muet (Violettes impériales de H. Roussel, 1924) avant de tenter un come-back dans les années 50. Elle devient ensuite secrétaire d’Edith Piaf sous le nom de Danielle Bonel.

    - Amos Vogel, critique de cinéma américain (1921-2012). Cofondateur du festival de New York, membre des comités de sélection des festivals de Cannes, Venise, Berlin et Moscou, il joue un rôle majeur dans la diffusion de la culture cinématographique aux Etats-Unis.

    - Charles Washburne, assistant-réalisateur américain (1938-2012). Il est prolifique dans les années 70 (Lady sings the blues).

    - Gordon White, décorateur canadien (1936-2012). On lui doit les décors d’une vingtaine de films dont X-MenA history of violence et L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford.

    - C. Lindsay Workman, acteur américain (1924-2012). Il incarne des médecins, juges, employés ou prêtres dans de nombreuses séries télévisées (Les incorruptibles) et quelques films.

    - Rikiya Yasuoka, acteur japonais (1947-2012). Il incarne les méchants et chefs de gangs dans des films japonais (Tampopo de J. Itami, 1985) ou américains (Black rain de R. Scott, 1989).

    - Dzhamshid Zakirov, acteur ouzbek (1948-2012). Avec son épouse Gavhar Zakirov, il a formé un célèbre couple de comédiens.

    - Zozo Zarpa, actrice grecque (1939-2012). Populaire comédienne formée à l’école d’art dramatique du Théâtre national de Grèce.

    Lire aussi :

    « Yasmine BelmadDécès de l'acteur Rachid Farès »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :