• Histoire de l’Algérie : Les amateurs appelés à réaliser de courts documentaires

    Histoire de l’Algérie :

    Les amateurs appelés à réaliser de courts documentaires

     

    La créativité et le talent sont les bienvenus, ont confirmé, dimanche, les participants aux 3es Journées nationales du court métrage, qui se tiennent à la Maison de la culture de Tissemsilt. Ils ont appelé, à cette occasion, les metteurs en scène amateurs à réaliser de courts documentaires sur l’histoire de l’Algérie, afin de la faire connaître aux prochaines générations avec tous les moyens médiatiques possibles.

    Par Abla Selles

    Lors de sa communication intitulée «Principes et ABC de la réalisation d’un court métrage documentaire sur l’histoire», l’enseignant Mohamed Dahou Amine, de l’Université de Tlemcen, a souligné «l’importance de la contribution des cinéastes amateurs dans la réalisation de courts documentaires sur l’histoire de l’Algérie».
    Le conférencier a estimé que le court métrage documentaire peut jouer un rôle important dans l’archivage de documents sur l’histoire de notre pays, notamment la glorieuse guerre de Libération nationale, en véhiculant la souffrance des Algériens et en mettant en lumière la lutte et l’héroïsme des moudjahidine.
    Il a, par ailleurs, insisté sur la nécessité de réaliser des courts métrages pour sensibiliser sur les dangers des fléaux sociaux et la prévention de diverses maladies, telles que la pandémie de coronavirus. L’intervenant a également mis en exergue «l’utilité des courts métrages dans l’orientation et la transmission des messages de sensibilisation à la société», affirmant qu’ils sont aussi importants que les longs métrages en termes de qualité.
    Les troisièmes Journées nationales du court métrage se sont achevées dans la soirée à la Maison de la culture «Mouloud- Kacim-Naït-Belkacem» de Tissemsilt, par la tenue d’une cérémonie au cours de laquelle ont été annoncés les trois meilleurs courts métrages.
    L’événement, organisé à l’initiative de la Maison de la culture de Tissemsilt, en coordination avec l’association de wilaya «Culture et Arts» à l’occasion de la commémoration du 61e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960, a vu la participation de 21 courts métrages de cinéastes amateurs issus de 21 wilayas.

    A. S.

    « 10 conseils pour photographier les enfantsJournées constantinoises du court métrage: »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :