• Cinematheque

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Boudjemaa Kareche

     

    Ca fait 8 ans que Boudj n’est pas retourné à Alger. Forcé de quitter la cinémathèque. 8 ans qu’il ne parle plus, pas d’interviews : Boudj est exilé, retiré à la Madrague, à quelques kilomètres d’Alger, près de l’eau. Mais rien de nostalgique, c’est aussi une façon de dire : place aux jeunes maintenant, place à ses deux fils qui ont grandi à ici à la Madrague. La famille a été protégée par les « p'tits gars » du quartier, qui pendant la décennie noire répondaient aux curieux ou aux plus dangereux : "non, non, Kareche ? on ne connaît pas, n’habite pas là". 

     


    www.franceinter.fr 

    Biographie 

    Né en 1941. 
    Boudjemaâ Karèche est licencié en Droit de la Faculté d'Alger. Animateur de la Cinémathèque Algérienne dès 1971, il y est nommé directeur en 1978, succédant à son fondateur, Ahmed Hocine. Outre son activité de conservateur et ses nombreuses participations à des jurys de festivals internationaux, M. Karèche a fait quelques apparitions en tant qu'acteur dans des films de Merzak Allouache (Les Aventures d'un héros, L'Homme qui regardait les fenêtres) et de Mohamed Bouamari (Premier pas). 
    En 2005, il publie Un jour, un film (Editions Jazz, Alger), qui est un recueil d'anciens articles rédigés pour les quotidiens algérois Le Matin et Liberté. 
    En 2009, Boudjema Karèche publie à Alger, à compte d'auteur, unnouvel ouvrage : Juste un mot. 

     
    « Regardez films algeriens RENCONTRE AVEC BOUDJEMAA KARECHE »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :