• .Cinéma : Projection du film Il pleut sur Santiago à Mascara

    Cinéma : Projection du film Il pleut sur Santiago à Mascara

    L’association Émir-Abdelkader du cinéma de la wilaya de Mascara a programmé ce samedi pour les cinéphiles et les férus des salles obscures à la maison de la culture Abi Ras-Ennaciri un grand film traitant du coup d’état du 11 septembre 1973 au Chili, un drame de 1975 d’une durée d’une heure 49 mn, réalisé par un metteur en scène français Helvio Soto avec Marthe Keller, Naïcho Petrov, Ricardo Cocciola a été un évènement marquant de l'histoire du Chili en ce jour du mardi 11 septembre 1973, le gouvernement du président démocratiquement élu Salvador Allende était renversé par un coup d’état militaire.

    PUBLIE LE : 08-12-2013 | 0:00
    D.R

    L’association Émir-Abdelkader du cinéma de la wilaya de Mascara a programmé ce samedi pour les cinéphiles et les férus des salles obscures à la maison de la culture Abi Ras-Ennaciri un grand film traitant du coup d’état du 11 septembre 1973 au Chili, un drame de 1975 d’une durée d’une heure 49 mn, réalisé par un metteur en scène français Helvio Soto avec Marthe Keller, Naïcho Petrov, Ricardo Cocciola a été un évènement marquant de l'histoire du Chili en ce jour du mardi 11 septembre 1973, le gouvernement du président démocratiquement élu Salvador Allende était renversé par un coup d’état militaire.
    Le coup d’état fut planifié par les commandants en chef des trois armées et le chef de la police, et dirigé par le général Pinochet. Il a eu lieu dans un contexte de crise et de forte polarisation politique, sociale et économique, avec une opposition entre le pouvoir exécutif et les pouvoirs législatif et judiciaire. Il intervenait notamment deux mois après le Tanquezato, une première tentative de coup d'état (juin 1973). Salvador Allende se suicida lors du siège du palais de la Moneda. À la suite du coup d'état, la junte militaire prononça la dissolution du Congrès national, des conseils municipaux, des syndicats et des partis politiques. La liberté de la presse fut abolie, le couvre-feu instauré. Toute forme de littérature rattachée au socialisme fut interdite et les opposants au régime arrêtés, exilés, torturés ou exécutés. La dictature militaire dirigea le pays jusqu'en 1990.
     A. Ghomchi

      .
    « Conférence d?Ahmed Bedjaoui à Constantine : 86TOP Photos a voir absolument !!! »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :