• George Clooney Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
    Écrit par Christophe Dordain   
    11-07-2013

    Image

    "Gravity". Un film d'Alfonso Cuarón avec Sandra Bullock, George Clooney, Eric Michels.

    Sortie le 23 octobre 2013.

    Crédits photographiques : Warner Bros France.

     

    PORTRAIT

    Né à Lexington (Kentucky) le 6 mai 1961, George Clooney est issu d'une famille proche du monde du cinéma et du spectacle : sa tante, Rosemary Clooney, est actrice et chanteuse, son oncle José Ferrer était acteur, tour comme son cousin Miguel Ferrer. Bref, le destin était avec lui. Reste son père qui, de son côté, travaille pour une chaîne de télévision. C'est lui qui offre à George sa première apparition à l'écran alors qu'il a à peine 5 ans. Projetant de marcher dans les pas de son géniteur, il étudie le journalisme avant de renoncer. Il se consacre ensuite au base-ball, un sport dans lequel il excelle, à tel point qu'il envisage un temps de devenir professionnel. Mais cet espoir est déçu, l'équipe qu'il souhaitait intégré, les Reds de Cincinatti, ne l'ayant pas sélectionné.

    Le déclic de la comédie viendra en 1982, lorsque son cousin et meilleur ami Miguel Ferrer lui propose un rôle dans une petite production. Finalement, George n'est pas pris mais sa décision est prise : il sera acteur. L'année suivante, exilé en Californie, il reste chez un de ses amis le temps de passer moult auditions. L'une d'elles aboutit à un contrat avec ABC, à la suite duquel il tournera dans la série "Enquête privée" diffusée en 1993 aux USA avec Lee Horsley dans le rôle principal, et pas "Urgences", dont le titre original est "ER" et qui ne viendra que des années plus tard, en l'occurrence en 1997, apportant la consécration que l'on sait au comédien. Celui-ci sera entre-temps apparu dans de nombreuses autres séries télé ("Roseanne", "The Facts of Life", "Sunset Beat", "Baby Talk"…), ainsi que dans quelques longs métrages de seconde voire de troisième importance.

    Propulsé, donc, sur le devant de la scène par son rôle de Dr Ross, le pédiatre des "Urgences", Clooney devient l'un des acteurs les plus convoités de Hollywood grâce à son rôle de braqueur dans Une nuit en enfer, qu'il tourne aux côtés de Quentin Tarantino. Après avoir incarné un gentil papa dans le romantique Un beau jour, puis succédé à Michael Keaton et Val Kilmer dans le costume de Batman/Bruce Wayne (Batman & Robin, malheureusement le pire de la série... à ce jour !), le voilà bientôt lieutenant-colonel dans l'explosif Pacificateur.

    Sa rencontre avec Steven Soderbergh pour Hors d'atteinte avec Jennifer Lopez, où sa performance de voleur en cavale est acclamée, s'avère déterminante pour la suite de sa carrière sur grand écran, celle-ci prenant dès lors un nouvel essor. Préférant renoncer à Urgences à la fin des années 90, George Clooney tourne pour les plus grands dans des films ambitieux (La Ligne rouge de Terrence Malick, O'Brother des frères Joel et Ethan Coen) ou dans des productions à grand spectacle (Les Rois du désert et En pleine tempete).

    Quatre ans après Hors d'atteinte, il a retrouvé Steven Soderbegh pour Ocean's Eleven, pour lequel il reprend le rôle tenu par Frank Sinatra dans L'inconnu de Las Vegas, en 1960. Celui de Danny Ocean, organisateur de braquages de casinos en série aux côtés d'une belle brochette de vedettes : Brad Pitt, Matt Damon, Andy Garcia et Julia Roberts entre autres complices...

    Après Confessions of a Dangerous Mind, sur la vie de l'imprésario Chuck Barris (joué par Sam Rockwell), soupçonné d'avoir mené une double vie, celle de tueur à la solde de la CIA, on l'a vu aux côtés de Catherine Zeta-Jones dans : Intolérable Cruauté, actrice qu'il a retrouvé pour la suite de Ocean's Eleven avant de revenir à la réalisation avec "Good Night, and Good Luck" traitant d'une des pages parmi les plus sombres de l'histoire des Etats-Unis.

    En 2007, il a endossé une ultime fois le costume de Danny Ocean pour le dernier volet du classieux tryptique puis il fut un avocat dans "Michael Clayton". En décembre 2008, on l'a vu aux côtés de Brad Pitt dans "Burn After Reading" des frères Cohen. Quant à 2010, elle fut l'année Clooney avec pas moins de 4 films dont "In The Air", "Fantastic Mr Fox" en février, "Les Chèvres du Pentagone" en mars et "The American" en octobre.

    Pour 2011, il a marqué son grand retour dans un film politique : "Les Marches du Pouvoir". Début 2012, il était à l'affiche du nouveau film d'Alexander Payne : "The Descendants". A l'automne 2013, Clooney sera associé à Sandra Bullock dans "Gravity".

    (Sources consultées : dossier de presse du film).

     

    Image

     

    FILMOGRAPHIE

    1987 - Return to Horror High (Froehlich)

    1988 - Return of the Killer Tomatoes (DeBello)

    1990 - Red Surf (Boos)

    1992 - Unbecoming Age (Ringel)

    1993 - The Harvest (Marconi)

    1995 - From Dusk Till Dawn (Une nuit en enfer) (Rodriguez)

    1995 - Full Tilt Boogie (Kelly)

    1996 - One Fine Day (Un beau jour) (Hoffman)

    1997 - The Peacemaker (Le pacificateur) (Leder)

    1997 - Batman & Robin (Schumacher)

    1997 - Out of Sight (Hors d'atteinte) (Soderbergh)

    1998 - The Thin Red Line (La ligne rouge) (Malick)

    1999 - Three Kings (Les rois du désert) (O'Russell)

    1999 - The Perfect Storm (En pleine tempête) (Petersen)

    2000 - O'Brother, Where Art Thou ? (O'Brother) (Coen)

    2000 - Spy Kids (Rodriguez)

    2001 - Welcome to Collinwood (Bienvenue à Collinwood) (J. & A. Russo)

    2001 - Ocean's Eleven (Soderbergh)

    2002 - Confessions of a Dangerous Mind (Confessions d'un homme dangereux) (Clooney)

    2002 - Solaris (Soderbergh)

    2003 - Intolerable Cruelty (Intolérable Cruauté) (Cohen)

    2004 - Ocean's Twelve (Soderberg)

    2005 - Good Night, and Good Luck (Clooney)

    2005 - Syriana (Gaghan)

    2007 - A Good German (Soderbergh)

    2007 - Ocean's Thirteen (Soderberg)

    2007 - Michael Clayton (Gilroy)

    2008 - Jeux de Dupes (Clooney)

    2008 - Burn After Reading (Cohen)

    2010 - In The Air (Reitman)

    2010 - Fantastic Mr Fox (Anderson)

    2010 - Les Chèvres du Pentagone (Heslov)

    2010 - The American (Corbin)

    2011 - Les Marches du Pouvoir (Clooney)

    2012 - The Descendants (Payne)

    2013 - Gravity (Cuaron)

    2014 - The Monument Men (Clooney)

    2014 - Tomorrowland (Bird)

    Dernière mise à jour : ( 12-07-2013 )
    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Guillaume Canet Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
    Écrit par Christophe Dordain   
    18-07-2013

     Image

    "Blood Ties". Un film de Guillaume Canet avec Clive Owen, Billy Crudup, Marion Cotillard, Zoé Saldana, Mila Kunis, James Caan.

    Sortie le 30 octobre 2013.

    Crédits photographiques : Mars Distribution.

    PORTRAIT

    Né le 10 avril 1973 à Boulogne-Billancourt, il commence dans la vie active en faisant du saut d'obstacles à cheval (son père est éleveur), mais renonce au hippisme suite à une mauvaise blessure. Il opte alors pour la comédie et suit la classe libre du Cours Florent, avant de débuter au théâtre. Parallèlement, il court aussi les castings et son premier rôle sera, effectivement, un premier rôle, puisqu'il tient la vedette de "La colline aux mille enfants" pour la télévision, sous la direction de Jean-Louis Lorenzi. Suivront alors toute une série de téléfilms : "Jeanne", "Ils n'ont pas vingt ans", un épisode de la série "Le juge est une femme", "Je m'appelle Régine", "Le voyage de Pénélope", "Le cheval de cœur", "Electrochoc", "Dix-sept ans et des poussières", "Pardaillan", "Le porteur de destin"...

    La scène n'est pas en reste, puisque Guillaume Canet donne aussi la réplique à Christophe Malavoy dans la pièce "La ville dont le prince est un enfant", mis en scène par Pierre Boutron, et qui l'emmènera pour une longue tournée. Suivront "Grande école" et "Les enfants du paradis", dans la mise en scène de Marcel Maréchal. Il mettra lui-même en scène une pièce, "Vernissage", de Vaclav Havel, au Petit Théâtre Hébertot. Puis, il asume la réalisation d'un court métrage, Sans regret.

    "Barracuda" marquera la première incursion, fort remarquée, de Guillaume Canet sur grand écran, après avoir figuré dans plusieurs courts métrages ("Fils unique", de Philippe Landoulsi, "Un ange passe", d'Emmanuel Jeaugey, "Madame Verdoux", de Jean-Luc Reynaud). Il tient un petit rôle d'auto-stoppeur dans "Ceux qui m'aiment prendront le train", puis, en petite frappe des banlieues, tient la dragée haute à Gérard Lanvin dans "En plein cœur", pour lequel il est nommé au César du Meilleur espoir.

    Reconnu par ses pairs, il a enchaîné, sitôt achevé "Je règle mon pas sur le pas de mon père" dans lequel il faisait équipe avec Jean Yanne, truand et arnaqueur de petite envergure, la réalisation de son deuxième court métrage, "Je t'aime", sur les relations douloureuses entre une petite fille et son père junkie. Il est ensuite choisi par Danny Boyle pour donner la réplique à Leonardo DiCaprio et Virginie Ledoyen dans "La plage", un des films les plus attendus de l'année 1999 et, surtout, une grosse déception en contemplant le résultat final.

    Il enchaîne dès lors les tournages : il est un photographe de faits divers dans "La fidélité", pui un oiseau de nuit qui fraye dans les milieux interlopes dans "Les morsures de l'aube", il a ensuite tourné sous la direction du vétéran Jerry Schatzberg dans "The Day the Ponies Come Back". 2002 sera l'année des retrouvailles, avec Pierre Jolivet ("Le Frère du guerrier") et Rémi Waterhouse ("Mille millièmes, fantaisie immobilière").

    Guillaume Canet, qui réalise publicités et courts métrages ("Sans regret", "Je taim"), s'attaque en 2002 à la réalisation de son premier long-métrage, "Mon idole", où il partage l'affiche avec François Berléand. Il enchaîne avec la comédie romantique "Jeux d'enfants", où il donne la réplique à Marion Cotillard, puis incarne un narcoleptique dans "Narco", comédie déjantée dans laquelle il côtoie notamment Benoît Poelvoorde et Zabou Breitman. En novembre 2005, il partageait l'affiche de "Joyeux Noël" avec Dany Boon.

    Après le drame "L'Enfer" et la comédie "Un ticket pour l'espace", Guillaume Canet a prêté sa voix au film d'animation Pixar : "Cars". Puis il franchit un nouveau palier en 2006 en réalisant "Ne le dis à personne", adaptation du roman d'Harlan Coben où il dirige un casting de luxe réunissant François Cluzet, Kristin Scott Thomas ou encore Jean Rochefort. Le long-métrage remporte quatre César, dont celui du Meilleur acteur pour François Cluzet et du Meilleur réalisateur pour Canet, qui devient le cinéaste le plus jeune de l'histoire des César à être récompensé dans cette catégorie.

    Désormais figure majeure du cinéma hexagonal, Guillaume Canet côtoie en 2007 Audrey Tautou dans la comédie romantique "Ensemble, c'est tout", adaptation littéraire du best-seller d'Anna Gavalda. La même année, il est très antipathique dans "Darling" puis tient la vedette de "La Clef", thriller de Guillaume Nicloux où il partageait notamment l'affiche avec Marie Gillain, Jean Rochefort et Vanessa Paradis.

    En ce début d'année 2009, on l'a vu dans "Espion(s)" de Nicolas Saada aux côtés de Géraldine Pailhas et de Stephen Rea. Il n'a pas quitté pas le genre espionnage avec "L'Affaire Farewell" qui était sorti en septembre. Après "Le Dernier Vol" aux côtés de Marion Cotillard qui n'a pas fait beaucoup de flammes on attendait bien plus avec "Les Petits Mouchoirs". Contrat rempli avec plus de 5 millions d'entrées. Après "Last Night" sorti en avril, puis "La Nouvelle Guerre des Boutons" en septembre sous la direction de Christophe Barratier. Après "Une Vie Meilleure" de Cédric Kahn qui était sorti en janvier 2012 sur les écrans, on l'a vu dans le film à sketchs : "Les Infidèles" ainsi que dans "Jappeloup". En octobre sortira en France sa nouvelle réalisation : "Blood Ties".

    (Sources consultées : dossier de presse du film).

     

    Image

     

     

    FILMOGRAPHIE

    1996 - Barracuda (Philippe Haïm)

    1998 - Ceux qui m'aiment prendront le train (Patrice Chéreau)

    1998 - En plein cœur (Pierre Jolivet)

    1998 - Je règle mon pas sur le pas de mon père (Rémi Waterhouse)

    1999 - The Beach (La plage) (Danny Boyle)

    2000 - La fidélité (Andreï Zulawski)

    2000 - The Day the Ponies Come Back (Jerry Schatzberg)

    2000 - Les Morsures de l'Aube (Antoine de Caunes)

    2000 - Vidocq (Pitof)

    2002 - Mon Idole, Prêt à Tout pour Réussir ? (Guillaume Canet)

    2003 - Narco (Lellouche et Aurouet)

    2004 - Enfer (Danis Tanovic)

    2005 - Joyeux Noël (Christian Carion)

    2006 - Ne le dis à personne (Guillaume Canet)

    2007 - Ensemble c'est tout (Claude Berri)

    2007 - Darling (Christine Carrière)

    2007 - La Clef (Guillaume Nicloux)

    2008 - Les Liens du Sang (Jacques Maillot)

    2008 - La Famille Suricate (James Honeyborne)

    2009 - Espion(s) (Nicolas Saada)

    2009 - L'Affaire Farewell (Christian Carion)

    2009 - Le Dernier vol (Karim Dridi)

    2010 - Les Petits Mouchoirs (Canet)

    2011 - Last Night (Tadjedin)

    2011 - La Nouvelle Guerre des Boutons (Barratier)

    2012 - Une Vie Meilleure (Kahn)

    2012 - Les Infidèles (Cayavé, Lellouche)

    2013 - Jappeloup (Duguay)

    2013 - Blood Ties (Canet)

    Dernière mise à jour : ( 19-07-2013 )
    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Marion Cotillard Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
    Écrit par Christophe Dordain   
    18-07-2013

     Image

    "Blood Ties". Un film de Guillaume Canet avec Clive Owen, Billy Crudup, Marion Cotillard, Zoé Saldana, Mila Kunis, James Caan.

    Sortie le 30 octobre 2013.

    Crédits photographiques : Mars Distribution.

    PORTRAIT

    Marion Cotillard est née le 30 septembre 1975 à Paris, de parents comédiens qui l'ont toujours fait suivre dans leurs bagages. A 6 ans, elle était déjà apparue dans deux téléfilms ! Marion grandit à Orléans avec l'envie chevillée au corps de creuser le sillon familial. Ce qui est fait, puisque elle suit bientôt les cours du Conservatoire d'Orléans, dont elle ressort titulaire d'un premier prix en 1994. La même année, elle décroche un solide second rôle (la fille dont tombe amoureux le héros) dans "L'histoire du garçon qui voulait qu'on l'embrasse", comédie douce-amère de Philippe Harel.

    On l'aperçoit aussi à la télévision, notamment dans les séries "Highlander" et "Extrême limite". Au cinéma, elle éblouit de manière quasi-religieuse, l'espace d'un instant et d'un rôle muet, le personnage joué par Fabrice Depleschin dans "Comment je me suis disputé....", et on la revoit aussi dans "La belle verte", comédie babo-utopiste de Coline Serreau. Mais c'est bien évidemment "Taxi", de Gérard Pirès, où elle est la fraîche Lily, amoureuse de ce chauffard de Daniel, qui la révèle au grand public et qui lui permet d'être nominée au César du Meilleur espoir féminin.

    Par la suite, Marion campe une tétraplégique revancharde qui met le bazar dans un hôpital dans "Du bleu jusqu'en Amérique", avant de zoner dans une dictature futuriste dans "Furia". Rôle-titre de "Lisa", elle y campe le grand amour d'un cinéaste d'avant-guerre joué par Benoît Magimel, puis passe d'une époque à l'autre en enchaînant sur "Taxi 2", où elle reprend bien évidemment le personnage de Lily.

    Marion Cotillard a également joué un double rôle dans "Les jolies choses", où elle donnait d'ailleurs de la voix avec un réel talent. Se sont enchaînés "Une affaire privée" de Guillaume Nicloux (avec notamment Thierry Lhermitte, Jeanne Balibar et Samuel Le Bihan), "Taxi 3", tourné sous la férule, comme le précédent, de Gérard Krawczyk ou bien encore "Jeux d’enfants" avec Guillaume Canet dans le premier film de Yann Samuell.

    Marion a participé ensuite à "Big Fish" avec Ewan McGregor et Albert Finney comme partenaires. 2007 a été sa grande année par l'entremise de sa bouleversante interprétation d'Edith Piaf dans le film "La Môme". Après sa participation au fabuleux "Public Enemies", et au très décevant "Le Dernier Vol" et tout au aussi décevant "Nine", Marion s'est très bien reprise avec le très solide "Inception", puis a connu un grand succès "Les Petits Mouchoirs". En 2011, le parcours s'est déroulé sans faute de goût avec le film de Woody Allen, "Minuit à Paris", et que dire du très attendu "Contagion" réalisé par Steven Soderbergh ? Ce joli parcours, pour ne pas dire exemplaire, s'est poursuivi avec "De rouille et d'os" de Jacques Audiard, puis "The Dark Knight Rises" de Christopher Nolan et maintenant "Blood Ties" de Guillaume Canet...

    (Sources consultées : dossier de presse du film).

     

    Image

     

    FILMOGRAPHIE

    1994 - L'histoire du garçon qui voulait qu'on l'embrasse (Philippe Harel)

    1996 - La belle verte (Coline Serreau)

    1996 - Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle) (Arnaud Desplechin)

    1998 - Du bleu jusqu'en Amérique (Lévy)

    1998 - La guerre dans le Haut Pays (Reusser)

    1998 - Taxi (Gérard Pirès)

    1999 - Furia (Aja)

    2000 - Lisa (Grimblat)

    2000 - Taxi 2 (Gérard Krawczyk)

    2001 - Les jolies choses (Paquet-Brenner)

    2001 - Une affaire privée (Nicloux)

    2002 - Taxi 3 (Gérard Krawczyk)

    2003 - Jeux d'enfants (Samuell)

    2003 - Big Fish (Tim Burton)

    2004 - Un long dimanche de fiançailles (Jeunet)

    2007 - La Môme (Dahan)

    2009 - Public Enemies (Mann)

    2009 - Le Dernier Vol (Dridi)

    2010 - Nine (Marshall)

    2010 - Inception (Nolan)

    2010 - Les Petits Mouchoirs (Canet)

    2011 - Minuit à Paris (Allen)

    2011 - Contagion (Soderbergh)

    2012 - De rouille et d'os (Audiard)

    2012 - The Dark Knight Rises (Nolan)

    2013 - Blood Ties (Canet)

    Dernière mise à jour : ( 19-07-2013 )
     .
    .

    BOX OFFICE

    Le box office en France.

    Image

    Les chiffres de la fréquentation des films en France.

    Bilan du 07 au 13 août 2013.

    En partenariat avec www.cbo-boxoffice.com.

    LIRE LA SUITE...
     

    LE MAGAZINE DES SERIES

    battle220.jpg

    PROCHAINS FILMS

    Gibraltar de Julien Leclercq avec Tahar Rahim, Gilles Lellouche, Riccardo Scamarcio.

    Image

    L'actualité des prochaines sorties en salles vue par la rédaction du Quotidien du Cinéma.

    LIRE LA SUITE...
     

    PORTRAITS DE STARS

    Denzel Washington

    Image

    "2 Guns". Un film de Baltasar Kormákur avec Mark Wahlberg, Denzel Washington, Paula Patton, James Marsden.

    Sortie le 18 septembre 2013.

    Crédits photographiques : Sony Pictures Releasing France.

    LIRE LA SUITE...
     
    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • BERNADETTE LAFONT (1938-2013)

    Blog rueducine rue du cine BERNADETTE LAFONT (1938 2013)25 juillet 2013 décès de l’actrice Bernadette Lafont née à Nîmes le 28 octobre 1938.
    Actrice fétiche de la Nouvelle Vague François Truffaut « Les mistons » (1957), Claude Chabrol « Le beau Serge » (1958). Deux grands films resteront dans la mémoire cinéphile : « La fiancée du pirate » (1969) de Nelly Kaplan, « La maman et la putain » (1973) de Jean Eustache.
    Le réalisateur Jean-Pierre Mocky saura faire de son physique avenant et de sa voix chaude des personnages inoubliables « Le pactole » (1985), « Une nuit à l’assemblée nationale » (1988), « Les saisons du plaisir » (1988), « Ville à vendre » (1992)
    Elle reçoit un césar du second rôle pour « L’effrontée » (1985) et un César d’honneur en 2003. Elle a tourné plus de 150 films.

    Filmographie complète sur IMDB

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
    • Acteurs d’exception
    • James Woods
    • Anthony Hopkins
    • Bruce Willis
    • Johnny Depp
    • Daniel Radcliffe
    • Sigourney Weaver
    • Christopher Lee
    • Will Smith
    • Brad Pitt
    • Robert De Niro
      Artistes de comic book d’exception
    • Stan Lee
    • Bob Kane
    • Jack Kirby
    • Todd McFarlane
    • Jim Lee
      Compositeurs d’exception
    • Maurice Jarre
    • Ennio Morricone
    • Danny Elfman
    • John Williams
    • Alan Silvestri
      Créateurs de séries d’exception
    • Kenneth Johnson
    • Glen A. Larson
    • Chris Carter
    • J. Michael Straczynski
    • Rod Serling
      Réalisateurs d’exception
    • Steven Spielberg
    • Tim Burton
    • John Carpenter
    • Wes Craven
    • David Cronenberg
    • Vincenzo Natali
    • Christopher Nolan
    • Ridley Scott
    • George Lucas
    • Alex Proyas
      Mangakas d’exception
    • Masamune Shirow
    • Akira Toriyama
    • Katsuhiro Otomo
    • Osamu Tezuka
    • Naoki Urasawa
      Romanciers d’exception
    • Jules Verne
    • H. G. Wells
    • J. R. R. Tolkien
    • Ray Bradbury
    • Isaac Asimov
    • Philip K. Dick
    • Frank Herbert
    • Bram Stoker
    • Robert A. Heinlein
    • J.K. Rowling
      Produceurs d’exception
    • Roger Corman
    • Samuel Hadida
    • Dino De Laurentiis
    • Gale Anne Hurd
    • Walt Disney
    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique