• Cannes !Moins de films par rapport à l'édition précédente, mais de belles promesses en perspective

    De la Palestine à l'Ukraïne en passant par le reste du monde, une programmation resserrée avec de belles promesses
    Le Festival de Cannes - Une manne pour le tourisme
     Moins de films par rapport à l'édition précédente, mais de belles promesses en perspective. D'abord, on retrouve les habitués de Cannes, à commencer par les déjà primés, comme les frères Luc et Jean-Pierre Dardenne qui reviennent avec Tori et Lokita, un film sur deux jeunes Africains exilés en Belgique, le roumain Cristian Mungiu qui va présenter RMN, sur les effets des politiques européennes sur un village de Transylvanie, le japonais Hirakozu Kore-eda qui est allé tourner en Corée du sud son road-movie, Broker, avec Song Kang-ho, la star de Parasite. On devrait prendre du plaisir à replonger dans le new York des années 80 avec le nouveau James Gray, interprété par Anne Hathaway et Anthony Hopkins. Et côté iranien on trépide à l'idée de découvrir Leila's Brothers, le nouveau film de l'auteur de La Loi de Téhéran, Saeed Roustayi. Côté français, revoilà Arnaud Desplechin et Claire Denis! Sur le front de l'actualité chaude, le réalisateur lituanien Mantas Kvedaravièius, à qui l'on doit Barzakh (2011), Mariupolis (2016) et Parthenon (2019), et qui a été capturé et tué par l'armée russe début avril à Marioupol sera présent à titre posthume. Sa fiancée, Hanna Bilobrova, qui l'accompagnait, a pu rapporter les images tournées là-bas et les assembler avec Dounia Sichov, la monteuse de Mantas. Le film s'appelle Mariupolis 2. De même le réalisateur russe dissident Kirill Serebrennikov est attendu avec un film historique La Femme de Tchaïkovski. Tout aussi attendu mais dans un tout autre registre le Canadien David Cronenberg avec Les crimes du futur et sa flopée de stars (Viggo Mortensen, Léa Seydoux, Kristen Stewart). Pas de Mohamed Lakhdar-Hamina annoncé, mais son contemporain, le vétéran polonais Jerzy Skolimowski, dévoilera son Hi-Han, dont le héros est un âne; Three Thousand Years of Longing, le dernier George Miller, a pour vedette Idris Elba et Tilda Swinton et Tom Cruise viendra défendre son Top Gun 2. La vie d'Elvis Presley, la vie des Harkis, la guerre en Ukraine, L'Affaire Malik Oussekine, les confessions de Diam's, un drame palestinien à Haïfa dans le milieu littéraire… autant de voyages qui s'annoncent passionnants. En dehors du Palais et des salles, une sélection propose des projections en plein air entre classiques et nouveautés, la programmation du Cinéma de la plage donne envie de prendre un transat pour revoir Le Parrain, The Truman Show, mais aurions-nous le temps ? Et fera-t-il beau toutes les nuits du Festival ? par T. H
    « Ouverture ce soir de la 75ème édition du Festival de Cannes - CANNES 2022 : Les petits-enfants d'Oummi Trakki débarquent en forceLe comédien Hazim inhumé au cimetière de Aïn El Beïda à Oran »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :