• 22e édition du Festival Cinémas du Sud à Paris «One, two, three, viva l’Algérie !»

    22e édition du Festival Cinémas du Sud à Paris«One, two, three, viva l’Algérie !»

    Les films Héliopolis de Djaffar Gacem, Rêve d’Omar Belkacemi et Chronique des années de braise de Mohamed Lakhdar-Hamina seront projetés à la 22e édition du festival Cinémas du Sud qui se déroulera du 27 au 30 avril 2022 à l'Institut Lumière de Paris, en France.
    Sous le titre de «One, two, three, viva l’Algérie !», le festival Cinémas du Sud proposera cette année un focus sur le cinéma algérien, à l’occasion de l’anniversaire des accords d’Évian signés en 1962 mettant fin à 7 ans de guerre et à 132 ans de colonisation de l’Algérie, tel que souligné dans un communiqué des organisateurs.
    Héliopolis, premier long métrage du cinéaste scénariste Djaffar Gacem, sorti en 2021, lancera donc à l'Institut Lumière ce coup de projecteur sur le cinéma algérien. Le film sera présenté la soirée du jeudi 28 avril en présence, notamment, de son réalisateur et de la comédienne Souliha Mallem. Rêve d’Omar Belkacemi, sorti aussi en 2021, sera projeté le jeudi 29 avril en présence du réalisateur. Chronique des années de braise, Palme d'or à Cannes en 1975, sera projeté le samedi 30 avril 2022. Le film de Mohamed-Lakhdar Hamina a, d'ailleurs, fait l'objet d'une récente restauration soutenue par la Hobson/Lucas Family Foundation. Cette restauration fait partie du Projet du patrimoine cinématographique africain, créé par The Film Foundation, la Fepaci et l’Unesco — en collaboration avec la Cineteca di Bologna — pour aider à localiser, restaurer et diffuser le cinéma africain.
    Le programme du festival Cinémas du Sud comporte neuf longs métrages qui seront projetés à l’Institut Lumière de Paris, lieu de naissance du 7e art, grâce aux frères Auguste et Louis Lumière. Ces films sont d'Algérie, de Tunisie, du Maroc, de Jordanie, d'Egypte, du Liban et d’Irak.
    Le long métrage Souad de Ayten Amin (égypte 2020) sera présenté en ouverture du Festival, la soirée du mercredi 27 avril, en présence de Dora Bouchoucha (coproductrice du film et marraine du Festival). Costa Brava, Lebanon de Mounia AKL (Liban) sera projeté en Avant-première, le vendredi 29 avril 2022.
    Les autres films au programme de la manifestation sont L’Automne des pommiers de Mohamed Mouftakir (Maroc), Farha de Darin J. Sallam (Jordanie), Streams de Mehdi Hmili (Tunisie) et Notre fleuve... notre ciel de Maysoon Pachachi (Irak).
    Mené en partenariat avec la ville de Lyon, la région Auvergne-Rhône-Alpes, le festival Cinémas du Sud prendra son quartier à Villeurbanne, à l’occasion d’une séance spéciale au Zola. Ainsi, le film We are from There du cinéaste libano-syrien Wissam Tanios, une œuvre sélectionnée au Festival international du film de Rotterdam 2020 et du Festival international du film francophone de Namur, sera présenté au public le lundi 2 mai.
    Les séances à l’Institut Lumière seront présentées et animées par Abdellah Zerguine, directeur artistique de Regard Sud, et Michel Amarger, journaliste critique cinéma Média France.
    Organisé par Regard Sud, le festival Cinémas du Sud est une manifestation qui met à l'honneur les films du Maghreb et du Moyen-Orient. La productrice tunisienne Dora Bouchoucha est la marraine de cette édition 2022. Pour rappel, Merzak Alouache a été le parrain de la 15e édition du festival, en 2015.
    Kader B.

       

      « Festival du film arabe de Malmo en Suède: «Soula» et «Tchebtchaq marikane» Festival «vues d'Afrique» Le documentaire «La Rockeuse du désert» primé »
      Partager via Gmail Pin It

    • Commentaires

      Aucun commentaire pour le moment

      Suivre le flux RSS des commentaires


      Ajouter un commentaire

      Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :